* Le Rendez-Vous Littéraire (!?) de Minidou et Marmotte * Chapitre 4

vNous sommes en retard pour ce rendez-vous littéraire, à tel point que j’ai eu du mal à rassembler mes souvenirs pour rédiger ma chronique, mais nous avons de très bonnes excuses, Minidou et moi!

Après avoir lu The Suicide Club, de R.L.Stevenson, nous changeons totalement d’époque et de pays, puisque nous avons décidé de nous lancer dans la lecture de l’Art d’Aimer, du poète latin Ovide.

La séduction : un art subtil, un rite mis à l’honneur pendant la Renaissance avec les cours d’amour, mais déjà chanté par Ovide. La femme étant libre de ses sens et de ses sentiments, comment la conquérir ? Où tendre ses filets ? Compliments, promesses, larmes, baisers, hardiesse… Toutes les armes sont bonnes. Celle que l’on aime une fois séduite, comment la retenir ? Au terme d’un jeu dont le prix est le plaisir, l’amant raffiné a plus d’une corde à son arc… Quant à la femme, il lui appartient de garder son éternel féminin, ce qui n’est pas le plus facile… Au-delà de l’artifice, l’art doit gouverner l’amour. Un art dans lequel Ovide est passé maître.

*** Ce que j’en ai pensé ***

Tout d’abord, j’ai été étonnée par le côté très accessible du texte, qui se lit  facilement, même dans une traduction un peu ancienne. Ovide divise son livre en deux parties, l’une à destination des hommes, et l’autre des femmes, et dresse un catalogue de toutes les « armes » que chacun peut avoir à sa disposition pour séduire l’être aimé. Cela passe par des conseils au niveau de l’habillement, de l’attitude à avoir, de la conversation, et on en apprend au passage beaucoup sur la vie romaine, grâce à beaucoup d’exemples et de mises en situation.Toutefois, la finesse d’observation dont fait preuve le poète et l’universalité du sujet abordé    rendent nombre de ces conseils encore très actuels  (il suffit de remplacer le combat de gladiateurs par un film en 3D^^).

Ce qui l’est moins (actuel), c’est peut-être  la misogynie sous-jacente à la plupart des propos de l’auteur (et même dans la partie qui donne des conseils de séduction aux jeunes femmes, et qu’on pourrait résumer par « Sois belle et tais-toi »).Pourtant, entre les envolées poétiques pleines de lyrisme dont les thèmes ne sont pas sans rappeler les Métamorphoses, et les conseils pratico-pratique sur la coiffure ou le maquillage, Ovide fait parfois preuve de beaucoup d’humour, voire d’auto-dérision, et, homme ou femme, chacun, à un moment ou à un autre, en prend pour son grade. Une manière de rétablir une certaine égalité des sexes?

*** Blabla autour de l’oeuvre ***

M’enfin, Ovide, il était pas un peu macho?

Marmotte: J’arrive pas à déterminer s’il était très macho, ou s’il avait beaucoup d’humour, ou les deux.

Minidou: Ben à mon avis c’est les 2, parce que bon, il doit pas avoir une vision très valorisée de la femme de la Rome antique à la base.

Marmotte: Non c’est sûr…

Minidou: Et puis après il force beaucoup le trait, de toute façon !

Marmotte: C’est « soit belle et tais-toi ».

Minidou: Voilà, en substance. Puis si je me souviens bien, il parle aussi des femmes manipulatrices, ou quelque chose dans ce genre là, non? Enfin, je sais que c’est pas forcément sympa pour nous xD

Marmotte: Oui la femme est une vilaine méchante, et vénale et qui manipule^^

Minidou: D’un autre côté, on sent quand même pas mal d’autodérision, aussi bien en ce qui concerne les hommes que les femmes. Donc moi je dirais, il est macho, mais en plus ça l’amuse!

Marmotte: Oui je trouve aussi et puis le fait de réunir ses deux livres (pour les hommes et pour les femmes) en un seul c’est un peu une manière de désamorcer les choses: « je vous donne à chacun des armes, sauf que je donne aussi le mode d’emploi à l’autre camp »

Minidou: Voilà, exactement!

***

Hop! Voilà, j’espère que ça vous a plu! Vous pouvez retrouver la chronique de Minidou, et le reste de nos divagations sur ce pauvre Ovide ici!

Pour le prochain RDV, nous vous proposerons nos impressions sur un auteur anglais et sur la légende arthurienne.

A bientôt!

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s