Grignotage n°260: Chevalier d’Eon agent secret du roi, T1, Le Masque, Anne-Sophie Silvestre

Couverture Chevalier d'Eon, agent secret du roi, tome 1 : Le masque« – Il y à une précision que vous devez connaître avant que nous allions plus loin.
– J’écoute Votre Excellence.
– Pendant toute la durée de votre mission, vous devrez vous faire passer pour une femme.
– Est-ce vraiment nécessaire ?
– Indispensable. Le plan conçu par le Roi repose sur cette idée.
– Je ne sais rien de ce qu’il faut pour avoir l’air d’une fille de façon vraisemblable.
– Nous vous apprendrons.
– Vous avez dit que je pourrais être amené à risquer ma liberté ou ma vie ?
– Une mission secrète n’est en général pas un déjeuner sur l’herbe.
– Puis-je demander si cette mission sera véritablement utile à notre pays ?
– Cette mission, monsieur d’Eon, si vous la réussissez, pourra modifier profondément en bien l’avenir de la France. »

Ne vous fiez pas à la couverture (que personnellement je trouve bizarre), ce petit roman historique se lit vite et bien, et si l’intrigue reste simple, le personnage principal n’en est pas moins très intrigant! 

Rendre attachant un personnage portant le nom de Charles-Geneviève, c’est déjà une prouesse en soi, non? Il faut dire que Anne-Sophie Silvestre ne lésine pas sur les moyens pour nous faire apprécier son héros  J’ai beaucoup souri, voire ri durant certaines scènes, notamment celles de travestissement. On en vient  à plaindre le pauvre chevalier, qui à cause d’une mauvaise blague, se retrouve obligé de se déguiser en femme de façon permanente.

De fait, il se retrouve confronté à des situations totalement inconnues jusqu’alors: tout y passe, du port du corset aux soins du corps, et même si d’Eon n’en devient pas pour autant un féministe convaincu, cela permet à l’auteure de nous livrer tout un tas de menus détails sur la vie des femmes de l’époque, et c’est à la fois amusant et instructif! Petit bémol : Anne-Sophie Silvestre utilise parfois des termes qui m’ont semblé anachroniques, et si cela n’enlève rien au dynamisme des dialogues et à la fluidité de la narration, rétrospectivement, c’est quand même un peu dérangeant.

Par contre, la personnalité du chevalier, qui oscille entre deux rôles et finit par se prendre de plus en plus pour une fille, m’a semblé crédible et plutôt travaillée. Les personnages secondaires, bien que souvent sympathiques, sont un peu moins fouillés, mais cela viendra peut-être dans les tomes suivants. L’intrigue, simple mais efficace, nous emmène au côté du chevalier de la cour de Versailles à celle de Saint-Petersbourg. On y découvre des coutumes différentes, et j’ai vraiment apprécié le côté dépaysant de ce roman!

J’ai passé un bon moment avec ce roman jeunesse qui se dévore. Certes, l’intrigue est assez simple, et le style d’écriture vise surtout à l’effiacité, mais j’ai vraiment apprécié le personnage du chevalier, et j’ai hâte de lire la suite, qui est déjà dans ma PAL!

Si je devais donner une note: 7,5/10
Marmotte aime bien!

Livre lu pour le challenge Feuilles Mortes et Parchemins

Publicités

2 réponses à “Grignotage n°260: Chevalier d’Eon agent secret du roi, T1, Le Masque, Anne-Sophie Silvestre

  1. Je ne connaissais pas mais pourquoi pas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s