Grignotage n° 256: Contes de la goutte de miel, Krystin Vesterälen

Couverture Contes de la goutte de mielLes contes sont venus,
les contes vous arrivent,
les contes poursuivent leur chemin !

Être conteuse, c’est être passeuse !

Les contes de ce recueil vivent dans l’oralité et dans la mémoire des Hommes. Ils continuent leur vie en entrant par vos oreilles, dans votre imaginaire et ressortent par votre bouche pour entrer dans d’autres oreilles.

Loin de toute rationalité, ils vous autorisent à rêver, à vous évader. Vous devenez le héros, l’héroïne d’histoires venues, il y a bien longtemps, de l’ancienne Russie, de l’Estonie, de Slovénie, de Pologne, de Tchécoslovaquie, de Roumanie, d’Arménie, de Hongrie, d’Albanie, de Tasjistan…

J’ai apprécié cette découverte des contes des pays d’Europe de l’Est, merci à Krystin Versterälen pour ce joli voyage! 

Malgré quelques coquilles venues se glisser dans le texte, la lecture de ces contes se fait très agréablement, grâce au style volontairement oralisé dans lequel ils sont rédigés. D’ailleurs, le recueil est précédé d’une introduction très intéressante, et où on ressent vraiment la passion de l’auteure,  sur l’importance des contes et de la tradition orale.

Dans l’ensemble, ces contes reprennent des schémas plutôt classiques.  Cependant, ils introduisent aussi des éléments très différents de ceux que je connaissais, si bien que l’ensemble prend un aspect assez exotique, plaisant et surprenant.

Certaines de ces petites histoires sont même vraiment étranges et originales, tant par leur sujet qu’au niveau de la narration, et même si je n’ai pas vraiment eu de préférées, ce sont surement celles qui m’ont le plus marquée. On y retrouve parfois des tonalités sombres, un peu inquiétantes, ou encore des évènements qui m’ont semblé un peu absurdes. Cela m’a fait penser que peut-être, quelques notes de bas de page ou explications sur la culture du pays concerné auraient été utiles pour une meilleure compréhension de ces courts récits.

Une découverte intéressante du folklore de pays aux traditions souvent méconnues, accompagné par un style oralisé plutôt plaisant qui confère à ce recueil une sympathique atmosphère de veillée au coin du feu. 

Si je devais donner une note: 7/10
Marmotte aime bien!

Advertisements

Une réponse à “Grignotage n° 256: Contes de la goutte de miel, Krystin Vesterälen

  1. Je conseille vraiment ce livre pour des jeunes ados. Les histoires sont très bien écrites, dans un vocabulaire compris très facilement. Dans ma classe Je lis à voix haute un de ces contes et immédiatement le silence se fait. C’est surtout les réactions après la lecture où je peux entendre l’imaginaire et la facilité de compréhension.
    Attention : ces contes sont traditionnels et donc, à l’origine, nullement pour enfants et ados. Grâce à ce livre, les contes sont intergénérationnels, réunissant tout le monde, quelque soit la langue, la culture, l’âge, le milieu socio-professionnel
    Bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s