Grignotage n°255: La Maison de Soie, Anthony Horowitz

Couverture La Maison de soieUn an après la mort de Sherlock Holmes, Watson entreprend de consigner l’une des enquêtes les plus noires qu’il a menées avec le célèbre détective… Londres, novembre 1890. Edmund Carstairs, marchand d’art, craint pour sa vie. Faute de preuves, Holmes ne peut qu’attendre. Le lendemain, ce n’est pourtant pas d’un meurtre, mais d’un vol dont Carstairs est la victime. Holmes l’avait prévu. Ce qu’il ne pouvait imaginer, en revanche, c’est qu’en confiant à Ross, l’un des Irréguliers de Baker Street, la charge de monter la garde, il l’envoyait en fait à la mort. Et qu’avec ce meurtre horrible, c’était ce que Londres a de plus sordide qui se révélait aux deux enquêteurs… « La partie reprend. » Et cette fois, Holmes et Watson n’en sortiront peut-être pas indemnes.

J’ai été très agréablement surprise par ce livre. L’auteur relève avec un certain brio un défi périlleux, et hormis quelques longueurs assez vite oubliées, j’ai presque eu l’impression de lire du Conan Doyle! 

D’abord, Anthony Horowitz s’est appliqué à reprendre le style du créateur de Sherlock Holmes, et en anglais, ça fonctionne très bien, on s’y croirait ! De même, la reconstitution de Londres à l’époque du célèbre détective est très bien faite, les descriptions sont amenées de façon à conserver la fluidité de l’action, et j’ai adoré les dialogues entre Holmes et Watson, qui restent fidèles à eux-mêmes.

J’ai aussi beaucoup apprécié les allusions à d’autres aventures de Sherlock Holmes, et la présence de certains personnages originaux de Doyle, qui servent le récit sans tomber comme un cheveu sur la soupe. Quant à l’intrigue, si elle est relativement compliquée, je l’ai quand même trouvé assez bien menée, même si j’ai été rassurée de trouver de courts résumés à intervalles réguliers au cours du livre. Certains éléments sont un brin prévisibles, surtout vers la fin, néanmoins, j’ai trouvé que les deux mystères que doivent résoudre Holmes et Watson étaient bien imbriqués, ce qui donne l’occasion d’un double dénouement des plus intéressant.

Le seul défaut que j’ai trouvé à ce livre, ce sont quelques longueurs qui viennent se glisser ici et là dans le récit. Les aventures de Sherlock Holmes ont jusqu’ici été rédigées dans des formats courts (nouvelles et quelques romans pas très épais), mais pour des raisons que je suppose marketing, l’auteur a du ici livrer un ouvrage de 350 pages. Il a donc bien fallu délayer un peu le texte, avec quelques péripéties à rallonge, et surtout quelques atermoiements de Watson… Heureusement, ces scènes « en trop » ne sont pas très nombreuses, et l’auteur a pour le reste réussi à conserver l’atmosphère propre à l’univers de Doyle, sans tomber dans la scène d’action à outrance ou un côté sanglant qui s’accorderaient peut-être mieux aux goûts du lecteur moderne, mais ne correspondraient pas à l’oeuvre originale.

En bref, je m’attendais, sinon au pire, au moins à être déçue par cette lecture, et au final, j’ai passé un très agréable moment avec ce livre ! J’ai hâte de découvrir la « vraie » plume d’Anthony Horowitz, par exemple en entamant les aventures d’Alex Rider. 

Si je devais donner une note: 8/10
Marmotte trouve ça chouette!

Ce livre a été lu dans le cadre du Challenge Victorien, et pour Feuilles Mortes et Parchemins!

Publicités

4 réponses à “Grignotage n°255: La Maison de Soie, Anthony Horowitz

  1. Ce roman m’a bluffé ! Comme du Doyle, quasiment! Je suis sous le charme 😀

  2. J’ai beaucoup hésité à sa sortie, je peux donc le noter !

  3. J’ai beaucoup aimé, mais je l’ai lu en version jeunesse chez Hachette : du vrai bonheur, comme Pauline, j’ai cru lire du Doyle. très bien

  4. je suis en train de le lire.. en fait de le devorer..fini demain je pense .. j’adore !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s