Grignotage n°254: La mort s’invite à Pemberley, P.D.James

Couverture La Mort s'invite à PemberleyRien ne semble devoir troubler l’existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sour préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l’imposante bibliothèque du château.
Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d’automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune sour d’Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s’invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.

J’ai eu beau apprécier la volonté évidente de l’auteure de rendre hommage à Jane Austen, que ce soit dans le choix de son sujet ou par de nombreux clins d’oeil stylistiques, ce roman m’a quand même laissée sur ma faim…

Même si on reconnaît une autre « patte » dans l’écriture de ce roman, P.D.James s’est attachée à reprendre des expressions de l’époque, et surtout certaines tournures de phrases propres à Jane Austen. On retrouve également l’univers de cette société anglaise si policée, mais qui se retrouve brutalement confrontée à un meurtre et à de la violence… bref, de quoi rendre un peu plus « explosif » le petit monde un rien irréel et propret d’Elisabeth et de Darcy. Pourtant, l’ensemble m’a paru bien fade…

En effet, si les personnages portent bien les mêmes noms que ceux d’Orgueil et Préjugés, ils m’ont davantage semblé être des coquilles vides dénuées de personnalités. Et pourtant, ce ne sont pas les personnages dynamiques et intéressants qui manquent dans le récit d’Austen, à commencer par les deux personnages principaux… Mais je n’ai pas retrouvé les dialogues piquants, et l’ironie auxquelles je m’attendais, et qui me semblent pourtant indissociables de l’univers de Jane Austen.

Et le côté policier, alors? C’est justement ce qui m’a intriguée lorsque j’ai acheté le livre! De nouveau, légère déception: même si l’intrigue policière n’est pas mauvaise en soi, je l’ai trouvée très attendue (et pourtant, je suis un peu une quiche lorsqu’il s’agit de retrouver un coupable, et je me fais toujours avoir!). J’ai eu l’impression que l’auteure s’attachait davantage à retracer la façon dont fonctionnait la justice anglaise à cette époque qu’à créer du suspense. Ce qui n’est pas inintéressant, mais  donne lieu à des dialogues informatifs un rien artificiels : Darcy, qui est censé être magistrat lors d’un procès, et qui apparemment en a l’habitude, se retrouvant en train de se faire expliquer son rôle et la façon dont l’audience va se dérouler, je n’ai pas trouvé ça très crédible…

Bref, un roman qui se lit facilement, mais dont j’attendais plus, tant au niveau de la reprise des éléments propres à l’univers austenien, qu’en ce qui concerne l’ajout d’une intrigue policière qui m’a paru manquer de solidité. 

Si je devais donner une note: 5/10
Marmotte dit « bof »

Ce livre compte pour le challenge Feuilles Mortes et Parchemins!

Publicités

5 réponses à “Grignotage n°254: La mort s’invite à Pemberley, P.D.James

  1. Mince alors! J’avais tellement envie de le lire…

  2. J’ai déjà entendu parler de ce titre mais j’avoue hésiter fortement… Plus encore après t’avoir lue ^^

  3. Je ne sais pas pour ce titre (ta critique ne donne pas vraiment envie) mais du même auteur, je te conseille Les Fils de L’Homme. Ca se lit très facilement et l’ambiance apocalyptique/fin de l’humanité est vraiment bien rendu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s