Grignotage n°251: Sous le signe du Scorpion, Maggie Stiefvater

Couverture Sous le signe du scorpionCertains concourent pour gagner, d’autres pour survivre. » Chaque année au mois de novembre se déroulent les courses du Scorpion. Les cavaliers doivent tenir le plus longtemps possible sur leurs dangereuses montures, des chevaux de mer cannibales. Assez longtemps pour avoir une chance d’atteindre la ligne d’arrivée… et survivre. Sean Kendrick, 19 ans, tente de nouveau sa chance cette année, bien décidé à arriver le premier. Puck Connolly, quant à elle, n’aurait jamais imaginé participer un jour à la course. Mais le sort en a décidé autrement, et elle se retrouve malgré elle propulsée dans la course, à laquelle aucune autre femme n’avait encore participé. L’enjeu est grand pour ces deux adversaires que tout oppose sauf leur désir commun de remporter le plus grand des prix : la vie.

Merci à Livraddict et à Blackmoon, grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman jeunesse à l’atmosphère prenante, ainsi que la plume d’une auteure qui sait retenir l’attention du lecteur jusqu’à la dernière page…

Maggie Stiefvater s’approprie le mythe celtique des Capall uisge, des chevaux marins carnivores qui surgissent des flots et que l’on peut capturer à condition de connaître les bonnes techniques. Malgré l’aspect résolument fantastique du livre, j’ai apprécié le fait que la magie reste relativement discrète, même si l’auteure s’est attachée à maintenir une certaine cohérence au niveau de la symbolique utilisée pour apprivoiser les chevaux.

L’île sur laquelle vivent Puck et Sean est un endroit coupé du monde, où la vie se déroule en quasi autarcie. Le monde extérieur est représenté par quelques personnages venus assister aux courses, et surtout par l’attrait qu’il exerce sur certains habitants de l’île. Cela contribue à donner au livre son atmosphère de huis-clos sombre, où la tension va crescendo à mesure que la course approche et que les drames, souvent sanglants, se multiplient.

Les évènements, qu’ils fassent partie de la vie quotidienne souvent difficile des personnages, ou qu’ils soient liés à la préparation de la compétition, s’enchaînent sans heurt, au cours d’une narration qui alterne les points de vue des deux protagonistes. Maggie Stifvater prend son temps pour planter le décor et développer plusieurs personnages secondaires qui donnent une idée de l’environnement très fermé dans lequel se déroule l’histoire. Ce rythme un peu lent peut sembler monotone, et j’ai trouvé que le tout manquait peut-être d’évènements vraiment marquants qui viendraient jalonner le récit… Pourtant, il permet aussi d’installer l’atmosphère pesante, tendue, qui fait l’originalité du livre…

En ce qui concerne les deux personnages principaux, je les ai tous deux trouvés très intéressants. Loin d’être des « héros » au sens premier du terme, ils sont très crédibles, et assez attachants malgré leur apparente froideur.  Moi qui ne suis pas une fan de romance, j’ai apprécié celle-ci, car même si elle est développée par petites touches tout au long du livre, elle ne devient vraiment évidente qu’à la fin. Elle s’inscrit d’ailleurs parfaitement dans le cours du récit en venant infléchir les motivations des deux personnages, qui sont également des adversaires. L’intrigue est d’ailleurs plus complexe et plus subtile que ne le laisse supposer le résumé, et l’auteure a su conclure son récit aux fils parfois inconciliables de façon logique et satisfaisante.

Une découverte très sympathique, qui prouve qu’on peut aussi proposer un roman avec une ambiance immersive, des personnages crédibles et une intrigue bien menée, sans forcément se lancer dans une série au long cours. 

Si je devais donner une note: 7,5/10
Marmotte trouve ça très sympa! 

Publicités

Une réponse à “Grignotage n°251: Sous le signe du Scorpion, Maggie Stiefvater

  1. Je retiens : ma fille a aimé d’autres titres de cet auteur, celui-ci pourrait lui plaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s