* Le Rendez-Vous Littéraire (!?) de Minidou et Marmotte * Chapitre 2

Bonjour à tous! Bon, d’accord, on a un mois de retard, mais il faut le temps de mettre les choses en place! La prochaine édition aura lieu, si tout va bien, le 10 septembre! En attendant… bonne lecture!

***

Cette fois-ci, Minidou et moi-même nous sommes attaquées à une oeuvre de jeunesse d’un auteur que nous apprécions beaucoup!

Couverture Les Bijoux indiscrets

Un sultan se voit offrir un anneau aux pouvoirs magiques: toute femme vers laquelle il en tournera le chaton dévoilera ses intrigues les plus secrètes, bien malgré elle la plupart du temps puisque la voix de la vérité viendra de la partie la plus intime-et la mieux renseignée-de son anatomie…

*** Ce que j’en ai pensé ***

Sous prétexte de dévoiler le comportement peu moral des femmes à la cour de Mangogul, roi du Congo, c’est évidemment ses contemporains que Diderot critique dans ce livre qui propose, à travers l’exotisme des noms et des lieux, un miroir à peine déformé de la cour de Louis XV. Bien que le premier thème du livre soit l’inconstance féminine, les diverses péripéties permettent l’évocation de nombreux autres sujets de réflexion.

A ce titre, Les Bijoux Indiscrets contiennent déjà tous les thèmes qu’on retrouve dans les autres œuvres de Diderot : une critique de la vie de couvent, une réflexion sur les différences entre les cultures et sur les peuples  » sauvages », sur l’art et l’esthétique (y compris quelques passages faisant référence à la querelle des anciens et des modernes), le tout au sein d’une narration qui privilégie les chapitres courts et les digressions … Tout n’est évidemment pas aussi abouti que dans les œuvres suivantes, mais c’est assez amusant de repérer ces différents éléments durant la lecture, qui de fait, est assez riche et variée.

L’intrigue principale est évidemment menée avec une certaine dose d’humour, même si le récit prend parfois un aspect un peu répétitif. Chaque chapitre trouve néanmoins son utilité car il permet à Diderot d’aborder un nouveau thème, ou de donner un exemple pour étayer ses réflexions. Il permet également de présenter un nouveau personnage féminin, à travers lequel l’auteur décrit à chaque fois un type différent de femme, de la précieuse à la fausse prude, en passant par ce qui, de nos jours, pourrait être appelé une « cougar ». Tous ces portraits ne sont pas négatifs, puisqu’il décrit aussi (même si bien plus rarement), des femmes vertueuses, des intellectuelles. De même, il dresse les portraits peu flatteurs de nombreux personnages masculins, à travers lesquels les lecteurs du XVIIIème siècle pouvaient certainement reconnaître certains de leurs contemporains (moi, j’ai remercié les notes de bas de page^^).

En tout cas, malgré le côté légèrement répétitif de certaines situations,  j’ai bien aimé ce roman plutôt rigolo, et qui m’a rappelé mes précédentes lectures de cet auteur !

 *** Blabla autour de l’oeuvre ***

Avec Minidou, nous avons aussi eu l’occasion de discuter de notre lecture, et de débattre sur plusieurs points. Voici une partie de notre conversation. Vous trouverez le début de la discussion, ainsi que la chronique de Minidou, sur son blog Return the Pages.

Bon, et donc, c’est quoi, le coeur du propos?

Minidou
Bref, Donc ce serait l’inconstance qui servirait de prétexte à des critiques plus acides sur des sujets qui lui tiennent un peu plus à cœur… j’aurais même tendance à l’opposer à la claustration des couvents de La Religieuse et la perversion engendrée par la répression des passions…

Marmotte
Il y a plusieurs passages dans des couvents qui montrent que si les femmes sont pas « vertueuses » en dehors, elles sont encore pires quand on les enferme^^. Puis souvent la conduite des femmes de la cour du sultan est montrée comme la conséquence d’autres facteurs: un mari vieux et moche, ce genre de choses…

Minidou:
Wi, donc au final, c’est à peine une condamnation, une moquerie à la limite, mais pas le coeur du propos, dans le fond.

*** Un petit jeu? ***

Comme lors de la première édition du Rendez-Vous, une petite devinette! Nous prévoyons de lire un auteur dont le nom commence par V! Voilà voilà! A bientôt!

Advertisements

4 réponses à “* Le Rendez-Vous Littéraire (!?) de Minidou et Marmotte * Chapitre 2

  1. merci pour votre chronique, l’an prochain nous allons fêter DIDEROT: ce sera un RV national,
    pour la devinette, on reste peut-être dans le passé et s’il s’agissait de VOLTAIRE ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s