Grignotage n°243: Le rouge et le noir, Stendhal

Au rouge des armes, Julien Sorel préfèrera le noir des ordres. Au cours de son ascension sociale, deux femmes se singularisent, comme pour figurer les deux penchants de son caractère : Madame de Rênal – le rêve, l’aspiration à un bonheur pur et simple – et Mathilde de La Mole – l’énergie, l’action brillante et fébrile.

Même si j’ai bien aimé cette relecture, le personnage principal m’a paru antipathique du début à la fin, ce qui m’a empêchée d’adhérer complètement à l’histoire. 

Parce que quand même, il faut avouer que le Julien, il se pose beaucoup de grandes questions existentielles (lui prends-je la main? suis-je assez courageux? me suicidé-je?), et toutes ces tergiversations sont assez agaçantes. Par contre, je les ai trouvée très réalistes, et c’est vrai que j’ai beaucoup apprécié la profondeur des personnages et la finesse de leur psychologie. J’ai d’ailleurs particulièrement aimé le caractère déterminé et brillant de Mathilde (même si j’ai eu envie de lui taper dessus assez souvent aussi).

C’est  à travers la sensibilité exacerbée de son personnage principal que Stendhal nous livre, avec beaucoup d’ironie et un certain mordant, une représentation de la haute société française à l’époque de la restauration. J’ai pris plaisir à replonger un peu dans mes cours d’histoire pour bien comprendre les subtilités de la vie sociale et politique de l’époque, car sinon, de nombreuses allusions à des partis politiques ou des personnalités seraient restées obscures!

Mais cette volonté d’exhaustivité dans la description donne aussi au roman une certaine lourdeur, d’autant que les pensées de Julien, et parfois même ses actions, sont souvent assez confuses. J’ai parfois eu l’impression que certaines scènes se répétaient, et que l’auteur trimbalait un peu son personnage (et son lecteur) sous prétexte de lui montrer telle ou telle situation, qui n’étaient pas forcément nécessaires à la progression de l’intrigue. De même, Stendhal n’hésite pas à passer très rapidement sur des scènes qu’il ne juge pas intéressante ce qui donne à certains passages une certaine brusquerie (la fin, où tout se « résout » en 2 pages, après 2 ou 3 chapitres de tergiversations, par exemple).

Même si je lui ai trouvé des défauts, notamment de structure, j’ai passé un bon moment avec ce roman, même si j’ai de loin préféré La Chartreuse de Parme, que je vais certainement relire aussi! 

Si je devais donner une note: 7/10
Marmotte aime bien!  

Merci à Luna qui a organisé cette Lecture Commune!
Voici les avis des autres lectrices: Isallysun, pom’, Luna , Malice, Joyce, Coffeebee

 

Advertisements

4 réponses à “Grignotage n°243: Le rouge et le noir, Stendhal

  1. Ton avis est plutôt positif alors 🙂 Personnellement j’ai beaucoup aimé ce livre et je suis vraiment très satisfaite d’avoir participé à cette LC (ma toute première hihi!).
    Je suis sous le charme et je compte lire prochainement La Chartreuse de Parme.

    • Oui, j’ai bien aimé, même si en tant qu’éternelle râleuse j’ai pas pu m’empêcher de critiquer! Pour la Chartreuse de Parme, si tu veux qu’on se fasse une LC, tu me dis, elle est dans mes projets de relecture 🙂
      Bises Joyce!

  2. Pour les mêmes raisons que toi ce livre m’a déplu mais je ne suis pas aussi positive que toi sur l’ensemble.

    Devoir se replonger dans toute l’histoire de France pour comprendre certaines petites allusions m’a paru excessif et cela durant tout le livre.

    C’est amusant, j’ai moi aussi eu envie de baffer Julien et Mathilde. Quant à Madame de Rênal, on a pas envie de la baffer vu que cela ne servirait certainement à rien 😀

  3. Je suis en pleine lecture de ce Stendhal et pour l’instant je me retrouve assez bien dans ton avis ! Je pense également lire La chartreuse de Parme qui traîne depuis un certain temps dans ma PAL.
    Belle chronique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s