Grignotage n°238: Louis le Galoup, T2, Les nuits d’Aurillac, Jean-Luc Marcastel

Couverture Louis le Galoup, tome 2 : Les nuits d'AurillacPourchassés par le Scalaire et ses limiers infernaux, Louis, Séverin et la Roussotte ont fui leur village au bout du monde, abandonnant derrière eux innocence et enfance. Sur les conseils de Thierry, le galoup blanc, resté en arrière pour retenir leurs monstrueux poursuivants, les trois compagnons descendent la vallée pour se rendre à Aurillac et trouver asile chez Maistre Lebreton. Mais encore faut-il entrer dans la ville et, une fois dedans, pouvoir en ressortir… Les murailles peuvent vite se transformer en piège mortel, surtout quand on y est enfermé avec les loups. engloutira bientôt Aurillac. Dans la nuit qui monte, une tourmente approche, terrible, carnivore, sans repos, et cette tourmente a un nom… Malemort. Le Grand Veneur chasse et sa proie… c’est Louis.

J’ai dévoré ce deuxième tome en quelques heures, et j’ai beaucoup apprécié le changement de décor et les nombreuses péripéties ! 

Louis, Séverin et la Roussotte font étape à Aurillac, et c’est l’occasion pour eux, comme pour le lecteur, de découvrir à quoi pouvait ressembler une ville médiévale! Les descriptions sont très agréables à lire, car vivantes et bien intégrées dans le récit.

On découvre également de nouveaux personnages, comme Maistre Lebreton et son épouse, très attachants, et des « méchants », maléfiques à souhait, et qui font plutôt froid dans le dos. Encore une fois, Jean-Luc Marcastel intègre dans son histoire des éléments de légendes et de contes traditionnels, surtout en ce qui concerne les créatures et leurs pouvoirs magiques. J’ai apprécié la rivalité que le Siblaire et le Grand Veneur, qui permet des retournements de situation intéressants.

Louis et ses compagnons arrivent donc à Aurillac, doivent s’y cacher, puis en ressortir pour poursuivre leur voyage. Malgré la simplicité de l’histoire, les péripéties, la vivacité de l’action et la tension qui règne dans ce tome ont fait que je ne me suis pas ennuyée du tout! C’est aussi l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les personnages, notamment la Roussotte et Séverin, car si pour l’instant, l’auteur ne fait pas de révélation fracassante, de nombreux détails sont disséminés dans ce tome, qui permettent de faire des suppositions. Louis a encore du mal à s’habituer à l’idée d’être un Galoup, et les passages où il se transforme, durant lesquels ses pensées montrent la dualité entre humain et loup sont très bien écrits.

J’ai à nouveau beaucoup apprécié la façon dont était racontée l’histoire, dans une ambiance de veillée au coin du feu, même si j’ai trouvé que certaines expressions, qui sonnent bien et qui sont rigolotes, revenaient peut-être un peu trop souvent.

Un deuxième tome dans la lignée du premier, avec de l’aventure, pas mal de mystères, et toujours une plume très agréable! 

Si je devais donner une note: 9/10
Marmotte veut la suite! 

Publicités

3 réponses à “Grignotage n°238: Louis le Galoup, T2, Les nuits d’Aurillac, Jean-Luc Marcastel

  1. C’est une série que je veux absolument découvrir ! Je reste sous le charme de La geste d’Alban moi !

  2. connaissez vous Louis le galoup en grand format? Je vous invite à le découvrir. Au moins à aller voir à la fin du livre tout les vrais « plus » qu’il n’y a pas dans la version poche.( Illustrations et recettes de cuisines médiévales, un bon moment pour continuer le voyage en Terre d’Occitania.
    D’ailleurs connaissez vous le la Communaute d’Occitania sur face book?
    enfin pour se régaler les yeux, avez-vous vu les bandes-annonces de l
    Louis le galoup?


  3. Pingback: Louis le Galoup, tome 1 : Les nuits d’Aurillac – Jean-Luc Marcastel | Le Boudoir de la Damoiselle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s