Grignotage n°233: Le livre de Saskia, T1, Le Réveil, Marie Pavlenko

Couverture Le Livre de Saskia, tome 1 : Le RéveilSaskia fête ses dix-huit ans et s’apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Dans sa maison en bordure de forêt, elle mène une vie des plus ordinaires. Ordinaire, vraiment ?
Si c’était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges ?
Quel secret recèle la pierre qu’elle porte au poignet depuis qu’elle a été trouvée aux portes d’un orphelinat, bébé ?
Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue incongrue ?
Peu à peu, Saskia plonge au coeur d’un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes.
La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l’existence…

J’ai été très agréablement surprise par ce roman young-adult qui, malgré un début en apparence classique, parvient à s’éloigner des sentiers battus! 

Parce qu’il faut reconnaître que la demoiselle qui change de lycée et tombe, comme par hasard, sur LE mec super canon, ténébreux, mystérieux, tout ça, c’est un peu  (beaucoup?) cliché. Et même si j’ai apprécié le décor dans lequel se déroulait l’histoire (en majorité dans la forêt, malgré quelques incursions dans Paris), la première partie du livre m’a parue un peu lente. On découvre surtout le quotidien de Saskia, et la façon dont la présence de Tod et Mara va bouleverser celui-ci, mais tout en appréciant ma lecture, je suis quand même restée sur ma faim, au niveau action et découvertes, pendant une petite centaine de pages.

Malgré tout, plusieurs éléments m’ont donné envie de poursuivre. D’abord, j’ai trouvé Saskia très attachante, parce que très réaliste dans la façon dont elle est décrite. On est loin de l’héroïne qui comprend tout, tout de suite et qui ne fait jamais d’erreur, et j’ai vraiment apprécié! Les autres personnages sont également bien campés. Même si parfois j’ai trouvé que le trait était un peu forcé (notamment en ce qui concerne Tod, qui aurait pu avoir au moins un ou deux défauts!), au final je m’y suis beaucoup attachée. J’ai quand même préféré Domitille et la maman de Saskia.

Ensuite, j’ai trouvé le style d’écriture de Marie Pavlenko très agréable à lire. Elle est en effet parvenue à rendre ses dialogues vivants et réalistes, en employant un vocabulaire et une syntaxe courants, tout en donnant à la narration un aspect plutôt travaillé.

Finalement, alors que le début du livre m’a paru manquer un peu de rythme et d’originalité, la suite ne m’a vraiment pas déçue! Les choses s’accélèrent, le rythme s’intensifie, et on finit par avoir droit à quelques révélations savamment dosées. J’ai beaucoup aimé découvrir l’univers des Enkidars (d’ailleurs, les sonorités de leur langage sont vraiment chouettes!), qu’on ne fait qu’effleurer dans ce premier tome, mais qui donne vraiment envie d’en savoir plus!

Au final, malgré quelques a-priori (j’ai du mal avec les mecs ténébreux, les orphelines aux origines mystérieuses et les prophéties),  j’ai vraiment apprécié ce récit original et bien mené!

Si je devais donner une note: 8,5/10
Marmotte trouve ça super chouette!  

Publicités

2 réponses à “Grignotage n°233: Le livre de Saskia, T1, Le Réveil, Marie Pavlenko

  1. Comme toi, j’ai trouvé ce premier tome très sympa, bien écrit (certes quelques défauts) mais très bon globalement !
    J’espère pouvoir lire le tome 2 prochainement !

  2. Le début des avis du TTBS sur Saskia :p
    Va falloir que je le lise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s