Grignotage n°230: Un passé inavoué, Julie Esnault

Et voici le dernier livre lu dans le cadre du Coup de Coeur 2012!

Couverture Un passé inavouéAngie a 16 ans, et comme toutes les jeunes filles de son âge, c’est une adolescente révoltée au caractère bien trempé. Les vacances arrivent, et elle se voit confier aux bons soins de sa grand-mère, la dragonne comme elle la surnomme. Entre elles, rien ne va, mais les deux femmes se ressemblent plus qu’il n’y paraît.
Une après-midi, alors qu’Angie joue dans le jardin, elle envoie son volant de badminton dans le grenier. Surmontant les interdits, la jeune fille va y découvrir un journal, qui va la plonger au cœur de la seconde guerre mondiale, en 1942…

Je n’ai pas été convaincue par ce livre, qui pour moi manque d’originalité, tant au niveau du fond que de la forme. 

D’abord, je n’ai pas été attirée par le personnage d’Angela, qui est l’archétype, au point d’en être caricaturale, de l’ado en crise, qui grogne et qui s’oppose à tout. D’ailleurs, je n’ai pas compris l’intérêt de faire intervenir ce personnage, étant donné que le journal de Suzanne, sa grand-mère, aurait pu se suffire à lui-même (la relation entre grand-mère et petite-fille évolue bien au cours du livre, mais elle est traitée en quelques lignes, à l’emporte-pièce). D’une façon générale, j’ai d’ailleurs trouvé que les relations entre les différents protagonistes manquaient de subtilité, ce qui est certainement du au format du livre, qui est assez court, ce qui permet peu de développements.

L’intrigue en elle-même m’a paru manquer d’originalité, à commencer par le coup classique du volant de badminton (ou du ballon, ou de tout autre objet susceptible d’être lancé d’une main justement maladroite), pile par la fenêtre DU grenier interdit. Pour ce qui est du récit de Suzanne, j’ai regretté de voir ma lecture interrompue par de nombreuses fautes d’orthographe, des faiblesses de grammaire, ainsi que des anachronismes au niveau du langage des différents personnages. Je suis très exigeante à ce niveau et j’ai vraiment trouvé cela gênant. C’est dommage, car le récit en lui-même est plutôt plaisant, même si prévisible et présenté de façon vraiment manichéenne (les gentils français, les méchants allemands, tout ça). Bien sûr, c’est essentiellement du au fait que l’aventure soit raconté du point de vue de Suzanne, mais je trouve quand même que les évènements auraient pu être traités avec plus de subtilité.

J’ai par contre trouvé que l’idée du médaillon contenant un message, même si déjà-vue, était plutôt bien exploitée, et les personnages, bien que monolithiques, n’en sont pas moins touchants. Dommage que de nombreux passages, qu’ils soient enjoués ou carrément tragiques, m’aient paru franchement mièvres plutôt que poignants, mais à ce niveau c’est vraiment une question de sensibilité personnelle.

Je ne me suis pas vraiment ennuyée, mais je n’ai pas non plus accroché à ce roman, qui pour moi manque de finesse au niveau du traitement des personnages et de l’écriture, d’autant que l’intrigue m’a laissé un sentiment de déjà-vu. Du point de vue de l’édition, de grosses fautes d’orthographe ont vraiment gêné ma lecture. 

Merci quand même à Julie Esnault qui a mis son roman à la disposition du jury.

Marmotte n’est pas convaincue.

Advertisements

4 réponses à “Grignotage n°230: Un passé inavoué, Julie Esnault

  1. effectivement vous n’êtes pas convaincue. 🙂
    Je vous remercie tout de même de l’avoir lu, malgré cette lecture « qui manque de finesse », je suis tout de même contente que vous l’ayez fini.
    bonne continuation

    Julie Esnault

    • Bonjour Julie,

      Un livre me tombe rarement des mains en plein milieu, sauf quand je le trouve vraiment hyper mauvais. Même si je n’ai pas été ultra emballée par Un passé inavoué, j’étais quand même très loin d’avoir envie de le jeter^^

      Merci pour votre visite! 🙂

  2. C’est dommage en effet…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s