Grignotage n°210 : La trilogie Morgenstein, T1, Le quadrille des assassins, Hervé Jubert

Londres, fin du XIXè siècle. Une jeune femme est sauvagement éventrée dans une allée de Whitechapel. Tout porte à croire que Jack l’Eventreur est de retour. Mais il ne s’agit que d’un décor. Nous sommes ici dans une ville « historique », recrée de toutes pièces, comme d’autres grandes capitales mondiales, pour le plaisir des touristes.
Roberta Morgenstern, sorcière extravagante spécialisée dans les enquêtes criminelles, et son assistant Clément Martineau, fraîchement sorti de l’école de police, mènent l’enquête à travers le temps. La traque aux indices les entraîne en un tourbillon d’époques et de lieux différents, du Paris moyenâgeux à la Venise du XVIIè siècle en passant par le Mexique des Aztèques.
Tout semble désigner le richissime comte Palladio, inventeur des villes historiques. Mécontent du pacte d’immortalité qu’il a signé avec le Diable, Palladio a décidé de « ressusciter » un quadrille d’assassins célèbres afin d’intenter un procès au prince des ténèbres.

J’ai beaucoup apprécié cette relecture, je me souvenais que l’univers steampunk de cette série était à la fois original et assez loufoque, et je n’ai pas été déçue! 

Je me suis beaucoup attachée à l’héroine, avec son caractère assez peu conventionnel ( une petite sorcière grassouillette très décidée à la quarantaine bien sonnée), et la petite ménagerie qui peuple son appartement donne lieu à des scènes vraiment drôles et insolites. Les autres personnages sont tous intéressants et hauts en couleurs, même si beaucoup demeurent assez mystérieux à la fin de ce premier tome.

Je trouve le concept des Villes Historiques vraiment très original et intéressant, de même que la réflexion que cela occasionne sur ce qui peut pousser autant de personnes à s’évader dans une réalité virtuelle. De plus, le passage d’une reconstitution à l’autre permet à l’auteur de décrire des ambiances très différentes, et on sent une certaine recherche d’authenticité dans les nombreux détails historiques qui parsèment le récit. D’autres idées, comme la capacité d’immersion des sorcières dans les oeuvres d’art qui leur plaisent, sont également bien trouvés, et apportent un petit « plus » au récit.

De fait, l’intrigue en elle-même reste plutôt simple, il s’agit surtout d’aventures assez rocambolesques, et il faut parfois se concentrer un peu pour bien suivre l’histoire. Le récit manque un peu de transitions, certains évènements m’ont semblé un peu précipités.Le ton oscille entre un humour léger qui crée une sorte de connivence entre l’auteur et son lecteur, et une certaine cruauté en ce qui concerne quelques scènes. Un livre jeunesse, oui, mais pas trop!

Le tout donne au roman un caractère assez contrasté et je ne me suis pas ennuyée une seconde en suivant l’enquête de la sorcière Roberta Morgenstern et de son assistant, le jeune Clément Martineau, du Londres Victorien au Paris du XVIIème siècle, en passant par une cité aztèque ou les canaux vénitiens!

Si je devais donner une note: 8/10
Marmotte aime beaucoup!

Ce livre a été lu dans le cadre de Fantasy sous un Chêne.

Publicités

5 réponses à “Grignotage n°210 : La trilogie Morgenstein, T1, Le quadrille des assassins, Hervé Jubert

  1. Ton avis me tente bien :p En plus léger et peut-être plus « jeunesse » tu as les Via Temporis qui voyagent dans le temps pour résoudre des énigmes, c’est pas mal du tout !

    Bizoo

  2. Gaffe parce que pour les Via Temporis, j’ai entendu que c’était très jeunesse, contrairement à ce que tu dis de la trilogie de Morgenstein 😉

    En tout cas, très sympathique article, j’ai les 3 qui traînent depuis des siècles chez moi, tu vas leur permettre de resurgir vers le haut de la PAL 😛

  3. Oh, t’as capté mon intérêt! Hop dans ma wish 🙂

  4. Pingback: Les découvertes livresques de Marmotte | Les Bouquinautes - bêta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s