Grignotage n° 205: Le Tempestaire, T1, La Confrérie des Naufrageurs, Johan Heliot

Rares sont de nos jours les êtres dotés d’un talent d’exception. Et parmi eux, seuls quelques-uns parviennent à le maîtriser à la perfection. Haggis, Maître des Innocents, est de ceux-là. C’est en recueillant de jeunes enfants particulièrement doués et en leur apprenant à exploiter au mieux leurs capacités qu’il parvient à gagner la mainmise sur le Quartier Gueux de Rédemption. Jed compte au nombre de ses plus grandes trouvailles : les éléments semblent en effet refléter ses émotions, les tempêtes se déchaînent au rythme de ses affections. Il deviendra ainsi l’enjeu d’une lutte sans merci entre les mystérieux Directeurs de la Compagnie et la Matrone des Naufrageurs, très ancienne créature qui révélera au garçon l’usage de son talent de tempestaire…

Ce livre m’a laissé une impression étrange, car j’ai absolument adoré l’univers décrit par l’auteur, mais je suis passée totalement à côté de l’intrigue! 

La ville de Rédemption donne un décor très sombre, mais également fascinant, aux aventures de Jed. En effet, cette cité tentaculaire semble presque vivante, et recèle de nombreux secrets, pour la plupart plutôt inquiétants, que notre jeune héros et ses amis vont bien souvent découvrir à leurs dépens. J’ai apprécié le fait que ce livre, bien que « jeunesse », recèle un univers parfois angoissant, et que l’auteur n’hésite pas à faire disparaître certains de ses personnages, même parmi les plus charimatiques, au profit de l’intrigue.

Les relations entre le Maître des Innocents, les Directeurs de la Compagnie et la Matrone des Naufrageurs sont très intéressantes et complexes, ce qu’on découvre d’eux au détour de ce premier tome donne vraiment envie d’en connaître davantage. Le talent de Jed est original, et j’ai beaucoup aimé les descriptions de la mer déchaînée et des tempêtes.

Mais si le décor et les personnages sont intéressants, et que le tout part d’une excellente idée, je n’ai quand même pas été enthousiasmée par l’intrigue. Celle-ci n’est certainement pas mauvaise, mais j’aurais apprécié une trame un peu plus resserrée, comportant davantage de tension. C’est peut-être du à l’écriture de l’auteur, un rien compliquée et qui comporte quelques circonvolutions qui ralentissent un peu le récit.

En effet, malgré les évènements parfois dramatiques décrits dans le roman (meurtres, émeutes, naufrages…), l’ensemble reste quand même assez lisse. Jed reste un personnage assez passif, il est trimbalé d’un lieu à l’autre par Haggis ou la Matrone des Naufrageurs sans vraiment se poser de question.

Les évènements semblent s’enchaîner sans trop de transition, et alors que l’auteur prend vraiment le temps de décrire le décor de son histoire, j’ai trouvé qu’il passait un peu rapidement sur certains changements radicaux qui interviennent au niveau de l’intrigue.  Même si sur le moment, je me suis assez facilement plongée dans le livre, lorsque je l’ai refermé, je n’ai pu m’empêcher de me demander si l’intrigue avait vraiment démarré, dans quelle mesure elle avait avancé, et où l’auteur avait voulu mener ses personnages et son lecteur.

De très bonnes idées, des personnages attachants, une ville de Rédemption à la fois angoissante et passionnante, une histoire qui ne demande qu’à prendre de l’ampleur… mais qui ne le fait pas tellement dans ce premier tome! 

Si je devais donner une note: 7/10 
Marmotte attend la suite pour voir! 

 Ce livre a été lu dans le cadre du Challenge Fantasy sous un Chêne.

Advertisements

Une réponse à “Grignotage n° 205: Le Tempestaire, T1, La Confrérie des Naufrageurs, Johan Heliot

  1. Pingback: Le tempestaire, tome 1 : La confrérie des naufrageurs – Johan Heliot | Le Boudoir de la Damoiselle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s