Grignotage n°202: Les Etrangers du Temps, T1, Destins Obscurs, Corinne Gatel-Chol

La famille Gravel vient d’emménager en Haute-Loire. Tandis que le père, professeur d’histoire, s’est mis en tête de rénover l’ancienne maison de maître sous le charme de laquelle il est tombé, Hadrien, son fils adolescent, fait une étrange découverte. Il s’agit d’un cahier qui appartenait à Colombe, une jeune servante qui a vécu un siècle auparavant. Cette rencontre fortuite à travers les pages du journal intime de la jeune fille va bientôt déclencher d’étranges phénomènes autour d’Hadrien, et Colombe deviendra vite son obsession…

Merci à Corinne Gatel-Chol qui m’a envoyé son livre!

Tout d’abord, j’ai été charmée par l’atmosphère de cette vieille maison à moitié en ruines au milieu de la campagne, dont on découvre les secrets en même temps qu’Hadrien. Le personnage en lui-même m’a plu également, l’auteure le présente comme un anti-héros, et même si au départ il est assez peu sympathique, j’ai apprécié le contraste qui existait entre son caractère renfermé et son physique peu engageant, et le côté un peu trop parfait de sa famille, et surtout de sa soeur Héloïse, dont les discours bien pensants m’ont un peu agacée.

Au fil du récit, on assiste à la déchéance d’Hadrien, pris d’hallucinations, sans qu’on sache si elles sont dues aux drogues qu’il prend ou à des phénomènes surnaturels. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé ces scènes, car le passage de la réalité aux rêveries parfois très angoissantes d’Hadrien se fait souvent sans qu’on s’en aperçoive. Ces scènes sont de plus en plus fréquentes au fur et à mesure que le récit avance, le roman se clôt d’ailleurs sur une sorte d’apothéose de la folie d’Hadrien.

Ces scènes alternent avec des passages décrivant la vie de la famille Gravel, plus banales mais agréables à suivre, malgré des dialogues un peu ampoulés, crédibles lorsqu’il s’agit de scènes du XIXème siècle, mais moins dans la bouche d’adolescents actuels.

Le début est peut-être un peu déroutant, il faut prendre son mal en patience avant de commencer à entrevoir le fil conducteur du récit, car l’intrigue se dévoile vraiment peu à peu, le rythme du récit est assez inégal, il faut accepter de se laisser bercer par le texte. Par contre, une fois passé le premier tiers du roman, j’ai été happée par l’histoire, et maintenant, je veux lire la suite!

Si je devais donner une note: 8/10

Publicités

4 réponses à “Grignotage n°202: Les Etrangers du Temps, T1, Destins Obscurs, Corinne Gatel-Chol

  1. Ahh encore un bel avis qui me pousse à inscrire ce livre sur ma wish :p

    Merci Marmotte ! bizoo

  2. J’aime déjà beaucoup la couverture, à noter !

  3. nanouillette

    Assez intrigant, je trouve, et la couverture attire l’oeil. Et hop : sur la wish-list !!

  4. ça donne bien envie de le lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s