Grignotage n°199 : Une vie, Guy de Maupassant

Jeanne, fille unique très choyée du baron et de la baronne Le Penthuis des Vauds, avait tout pour être heureuse. Son mariage avec Julien de Lamare, rustre et avare, se révélera une catastrophe. Sa vie sera une suite d’épreuves et de désillusions.

Ce livre audio m’a accompagnée pendant quelques semaines, et j’ai vraiment apprécié l’atmosphère  calme, mélancolique, décrite par Maupassant, et notamment les paysages normands qui servent de décors aux promenades de Jeanne.

Vous l’aurez surement compris en lisant le résumé, Une Vie n’est pas un roman qui déborde de joie de vivre et d’optimisme. Le lecteur est en effet invité à suivre Jeanne du moment où elle revient, jeune, pleine de rêves et d’illusions,  chez ses parents, jusqu’au moment où, vieillie prématurément, elle est forcée de quitter la maison familiale pour se retirer dans un village éloigné.

Au début, j’ai plaint Jeanne, qui voit ses rêves brisés à cause d’un mauvais mariage, mais son inertie et sa passivité face aux évènements m’a aussi un peu agacée. Il faut dire aussi que l’auteur paraît presque s’acharner sur son héroine. Il laisse également transparaître, à l’occasion des descriptions de la vie des paysans et des notables des environs du domaine de Jeanne, un certain cynisme, et certaines scènes à la fois drôles et grinçantes viennent animer le récit sinon assez linéaire.

Malgré tout je ne me suis pas ennuyée, et c’est sûrement du au fait d’avoir écouté le livre plutôt que de l’avoir lu, je me suis laissé bercer par la voix de la narratrice, et même si ce n’est pas mon roman préféré de Maupassant, j’ai quand même apprécié la lecture!

Si je devais donner une note: 7,5/10

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Classiques au coin du Feu

Publicités

7 réponses à “Grignotage n°199 : Une vie, Guy de Maupassant

  1. Que de vieux souvenirs…j’avais totalement occulté l’histoire de ce roman lu il y a plus de 15 ans. Seul, me restait, le souvenir de l’abbé qui tue la chienne -___- j’avais balancé le livre contre la porte tellement ça m’avait traumatisée…pas un bon moment ! Ton avis est très bien en revanche, dommage qu’il parle de cette pauvre fille et pas de Bel Ami xD

    • Merci Ayma 🙂 l’épisode du chien est en effet absolument traumatisant si j’avais eu le bouquin dans les mains je pense que j’aurais eu la même réaction que toi^^ Je vais rerererereeeelire Bel Ami surement dans pas trop longtemps, c’est un de mes livres préférés.

      • Ahhh on se comprend ^^ Bel Ami et Le Horla si tu ne crains pas le fantastique, ce sont deux bons romans :p Bonnes lectures !

  2. Les romans de Maupassant sont généralement plus sombres et plus tristes, plus mélancoliques que ses nouvelles. A part Bel Ami, ce chef d’œuvre, bien sûr 🙂 Merci pour ce rappel d’une vie, il faudrait que je le relise un de ces jours !

  3. Je l’ai lu il n’y a pas longtemps de cela et c’est un livre très émouvant. Je n’aime pas la façon dont elle s’est laissée faire, si je peux m’exprimer ainsi. Mais ça reste un bon livre. Oui oui le passage où la chienne meurt m’a secouée aussi…

  4. Il faut que je le sorte de ma PAL ^^

  5. Ah, que de souvenirs… y compris l’eau qui mousse comme du champagne, et d’une manière générale la subversion des codes littéraires romantiques. Ce roman commence sous la pluie et finit dans les larmes; mais sa toute dernière phrase a quand même quelque chose d’une promesse d’un monde meilleur…

    A rapprocher, peut-être, de « La Joie de vivre » d’Emile Zola.

    @Enigma: oui, foncez!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s