Grignotage n°198: Agatha Raisin and the Quiche of Death, M.C.Beaton

Après une carrière menée d’une main de maître à la tête de son entreprise de communication, Agatha Raisin décide de partir à la retraite dans un charmant petit village de la campagne anglaise. Dans l’espoir de s’intégrer parmi les habitants, elle décide de s’inscrire à une compétition de cuisine. Sauf que la quiche qu’elle présente durant le concours a non seulement été achetée dans une boutique à Londres, mais en plus a empoisonné le juge de la compétition! Terrible accident, ou meurtre? Pour s’innocenter, Agatha va mener l’enquête!

Ce livre est construit sur de nombreux clins d’oeil à Agatha Christie, l’héroine, en plus de porter le même prénom que la célèbre auteure, lit et commente ses romans à plusieurs reprises. J’ai beaucoup apprécié la description de ce village de carte postale et de ses habitants, ainsi que le contraste avec Londres, où Agatha retourne à plusieurs reprises.

L’héroïne du roman, une femme d’âge mûr qui a passé sa vie à diriger son équipe d’une main de fer, est en fait plutôt attachante malgré/grâce à ses défauts, notamment son manque flagrants d’empathie et ses difficultés à s’attacher aux gens.

Là où le bât blesse, c’est l’intrigue. J’ai trouvé au livre beaucoup de longueurs, l’énigme n’est pas très travaillée (elle se résout à la fin en quelques pages, et franchement, j’ai été déçue d’avoir attendu pour lire un dénouement aussi convenu).

Par contre, si on oublie que le roman est censé être basé sur une enquête, on obtient une lecture détente plutôt sympa pour qui souhaite se plonger dans une atmosphère typiquement anglaise (en plus, les Cotswolds, c’est là où est né Shakespeare!), ou  lire en anglais (le style, plutôt plat malgré quelques touches d’humour, est de fait très accessible).

Si je devais donner une note: 6,5/10

Publicités

4 réponses à “Grignotage n°198: Agatha Raisin and the Quiche of Death, M.C.Beaton

  1. Ah ben tiens ! ça me tente beaucoup : l’Angleterre, Agatha, une enquête… 😀 Peux-tu juste me dire si c’est en VO ?

    Bizooo

  2. J’avais eu la même impression sur l’intrigue dans le tome que j’avais lu (agatha raisin and kissing christmas goodbye), on va dire que ce n’est pas le fort de l’auteur !
    Mais l’ambiance petit village anglais est très plaisante, et les Cotswolds, c’est une région magnifique, je rêve d’y aller.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s