L’OVNI du mois de Février: La petite fille qui aimait trop les allumettes, Gaetan Soucy

Pour cet OVNI, j’ai choisi, pour une fois, un roman, mais qui correspondait bien à cette rubrique. Il m’a été conseillé par Maman Marmotte, qui m’avait parlé du caractère « OVNIesque » du livre. Donc, merci, Maman Marmotte!

« Nous avons dû prendre l’univers en main mon frère et moi car un matin peu avant l’aube papa rendit l’âme sans crier gare. Sa dépouille crispée dans une douleur dont il ne restait plus que l’écorce, ses décrets si subitement tombés en poussière, tout ça gisait dans la chambre de l’étage d’où papa nous commandait tout, la veille encore. Il nous fallait des ordres pour ne pas nous affaisser en morceaux, mon frère et moi, c’était notre mortier. Sans papa nous ne savions rien faire. À peine pouvions-nous par nous-mêmes hésiter, exister, avoir peur, souffrir. »

Ce livre se lit très rapidement, et m’a laissé une impression étrange. En effet, la narration se fait du point de vue d’un des enfants. Celui-ci nous fait, avec une naïveté désarmante, le récit de faits et d’évènements qui lui semblent normaux, mais qui sont en réalité très dérangeants, voire carrément horribles.

Difficile de parler de l’histoire sans trop en révéler, mais on passe très facilement de l’horreur au rire, et l’inverse, en se rendant compte de l’ignorance de la personne qui raconte, et des circonstances, solitaires et douloureuses,  dans lesquelles elle a vécu.

Le style lui-même est très particulier: ampoulé et très inventif, avec des inexactitudes volontaires, une écriture parfois oralisée et un vocabulaire très riche. J’ai vraiment été fascinée par cette façon d’écrire, plus que par l’histoire en elle-même, mais les deux sont évidemment liés, et participent de la même impression d’intemporalité, d’étonnement, et parfois de malaise. Quelques passages, très poétiques, sont vraiment magnifiques.

Ce livre, que je ne suis pourtant pas sure d’avoir apprécié, est une vraie découverte littéraire et stylistique, que je conseille aux personnes souhaitant faire une lecture décalée, originale et qui n’ont pas peur de se lancer dans quelque chose de vraiment étrange et unique.

Pour ceux qui seraient intéressés, je peux faire voyager ce livre, il suffit de laisser un commentaire sur cet article!

Publicités

4 réponses à “L’OVNI du mois de Février: La petite fille qui aimait trop les allumettes, Gaetan Soucy

  1. j’adore ce genre de livre dont on ressort sans vraiment savoir si on l’a apprécié ou pas ! hihi ! En tous cas merci pour cette découverte (j’espère tout de même que ce n’est pas trop poignant car dès que cela touche aux enfants, moi …)

  2. Pour moi ce fût une lecture inoubliable que j’ai lu deux fois. Je suis d’accord avec toi, ce livre est unique.

  3. Depuis que j’entends parler de ce livre, je considère presque que c’est un crime qu’en tant que Québécoise je ne l’ai pas encore lu! Merci de me rappeler par cet OVNI que je dois le faire 🙂

  4. Ce livre est l’un de mes livres fétiches, j’adore Gaétan Soucy, la plupart de ses autres romans sont de très haut niveau également !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s