Des livres sur la toile (3)

Bonjour!

Cette semaine a encore été riche en découvertes livresques sur la blogo, et en articles qui m’ont donné envie de faire remonter des livres dans ma PAL ou ma wish-list!

Je commence par vous présenter des livres que je connaissais déjà, mais que les chroniques croisées récemment m’ont vraiment donné envie d’acheter! (même si pour le bien de mon porte-monnaie, j’essaie de rester raisonnable!)

***

D’abord, un petit tour chez Soukee, qui nous présente le premier tome (il y en a deux en tout) d’une magnifique édition de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, très joliment illustrée. L’occasion idéale de découvrir ce grand classique, de le relire, et, dans tous les cas, d’agrémenter sa bibliothèque de deux beaux-livres! Je l’avais vu en librairie et avais littéralement bavé d’envie, maintenant grâce à Soukee, j’ai bien noté les références de ce livre, et j’espère pouvoir me l’offrir un jour ou l’autre!

Couverture Notre Dame de Paris, tome 1

Après le succès des Contes Macabres, Benjamin Lacombe, auteur et illustrateur phare de la nouvelle génération, a succombé au célèbre roman de Victor Hugo, Notre Dame de Paris, un récit entre drame et épopée, pittoresque et poésie, porté par l’extraordinaire sensibilité parisienne de son auteur. Une sensibilité partagée par Benjamin, qui explore ici l’époque médiévale et se délecte à offrir son interprétation d’un imaginaire qui dresse, au milieu des grouillements et des clameurs, trois figures de légende : Esméralda, jeune femme pure ; Frollo, moine maudit ; et Quasimodo, bossu au grand coeur, en toile de fond, une cathédrale d’épouvante.

L’avis de Soukee et la fiche Bibliomania

***

Ensuite, je suis tombée hier en début d’après-midi sur le blog de Lalou. Elle y donne un avis très positif sur un livre de Jasper Fforde qui me tente beaucoup depuis que j’ai découvert les aventures de Thursday Next (d’ailleurs j’attends toujours d’avoir l’occasion de lire le 2ème tome, qui est dans ma PAL…). Par ailleurs, je trouve la couverture de ce roman très sympa!

Couverture La Tyrannie de l'arc-en-ciel, tome 1 : La Route de Haut-Safran

Bienvenue dans la Chromocratie ! Ici, les citoyens sont normaux, à la différence près qu’ils naissent Gris, Jaunes, Verts, Bleus, ou encore Rouges en fonction des couleurs qu’ils distinguent.
Le rôle de chacun dépend justement de cette singularité. Les Pourpres accèdent aux postes les plus agréables tandis que les Gris, incapables de discerner les nuances éclatantes, sont traités en esclaves. Et comme dans toute tyrannie digne de ce nom, les autorités veillent à ce que cet ordre soit respecté ! Edward Rousseau est un jeune homme Rouge sans histoire, promis à un bel avenir. Jusqu’au jour où un compagnon rencontré par hasard dans un train disparaît, dans l’indifférence la plus totale.
Dès lors, de mystérieux incidents l’interpellent : on lui confisque ses papiers, il apprend que le médecin de la ville est mort dans des circonstances étranges… Sa rencontre avec Jane, une Grise effrontée au nez exquis, va confirmer ses soupçons : ces événements cachent une vérité effrayante. Qui réussira à la révéler sans y perdre la vie ?

L’avis de Lalou et la fiche Bibliomania

***

J’ai lu récemment un recueil de nouvelles de Kazuo Ishiguro qui m’avait moyennement plu. Grâce à Livr0ns-n0us, j’ai envie de continuer ma découverte de cet auteur avec un de ses romans: Les vestiges du jour, que je lirais de préférence de VO.

Les grands majordomes sont grands parce qu’ils ont la capacité d’habiter leur rôle professionnel, et de l’habiter autant que faire se peut ; ils ne se laissent pas ébranler par les événements extérieurs, fussent-ils surprenants, alarmants ou offensants.
Ils portent leur professionnalisme comme un homme bien élevé porte son costume. C’est, je l’ai dit, une question de « dignité ».  » Stevens a passé sa vie à servir les autres, majordome pendant les années 1930 de l’influent Lord Darlington puis d’un riche Américain. Les temps ont changé et il n’est plus certain de satisfaire son employeur. Jusqu’à ce qu’il parte en voyage vers Miss Kenton, l’ancienne gouvernante qu’il aurait pu aimer, et songe face à la campagne anglaise au sens de sa loyauté et de ses choix passés…

L’avis de Livr0ns-n0us et la fiche Bibliomania

***

Finalement, j’ai découvert chez L’Irrégulière un livre un peu plus « sérieux » et très en rapport avec mes dernières lectures de classiques, et que j’aimerais bien feuilleter à l’occasion afin d’approfondir ma connaissance de l’époque et de l’auteur.

Un livre qui regroupe l’ensemble des passages consacrés au vêtement, à l’apparence et à la toilette dans la Comédie humaine d’Honoré de Balzac. Plus encore qu’un témoignage sur le vêtement au XIXe siècle, ce recueil est avant tout une formidable galerie de portraits au travers desquels le vêtement est pour Balzac prétexte à saisir et exprimer un état social, le caractère d’un individu ou encore l’humeur d’un moment. Ces différentes expressions du vêtement sont mises en valeur, au sein de l’ouvrage, par une organisation thématique en quatre parties : Espèces sociales, Physionomies, Elégances et Le corps magnifié. Une excellente préface de Philippe Bruneau, ancien titulaire de la Chaire d’archéologie grecque à la Sorbonne et par ailleurs balzacien confirmé, permet de prolonger ces réflexions sur l’image du vêtement dans l’oeuvre de l’auteur de La physiologie de la toilette et de La théorie de la démarche.

L’avis de l’Irrégulière

***

Et voilà! J’espère que ça vous a plu, et peut-être, que vous aurez eu l’occasion de découvrir de nouveaux livres qui vous intéresseront!  A la semaine prochaine! 

Advertisements

5 réponses à “Des livres sur la toile (3)

  1. Contente de t’avoir donné envie, et merci pour le lien 🙂

  2. Le Notre-Dame est superbe. Mais je pense cependant que l’étude de Balzac va bientôt rejoindre ma PAL, ça doit être très intéressant pour ne pas dire passionnant de le lire! Merci pour ces infos!

  3. Tiens, c’est vraiment une chouette idée de billet ça !
    Moi aussi, Lalou m’a donné envie avec son Jasper Fforde :p

  4. J’ai adoré Les Vestiges du jour de Kazuo Ishiguro! C’était un coup de cœur de l’année 2011!

  5. J’ai également cette merveilleuse édition de Notre-Dame de Paris mais c’est encore beaucoup trop cher pour moi malheureusement… Par le même illustrateur, j’aurais aimée aussi pouvoir découvrir celui sur Edgar Alan Poe ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s