Archives quotidiennes : 09/01/2012

Grignotage n°175: Les malheurs de Sophie, Comtesse de Ségur

« L’action se déroule dans un château de la campagne française du second empire où Sophie habite avec ses parents M. et Mme de Réan. Curieuse et aventureuse, elle commet bêtise sur bêtise avec la complicité critique de Paul, son cousin, qui est bon et tente de lui montrer le droit chemin. Elle a pour amies Camille et Madeleine de Fleurville, des petites filles modèles qu’elle peine à imiter. »

Le début du livre est assez abrupt. Les personnages en nous sont pas présentés, le lieu où se déroule l’action n’est quasiment pas décrit, et j’ai trouvé ça un peu étrange, pour un livre pour enfants (je ne m’attendais pas à « il était une fois », mais presque!).

Chaque chapitre, assez court, décrit un « méfait » de Sophie. La structure est assez répétitive, et peut induire une certaine lassitude: Sophie fait une bêtise, elle se fait gronder, elle regrette, et finalement, on lui pardonne. Inutile de dire que le tout ne se fait pas sans de multiples leçons de morale, et beaucoup de larmes de la part de la petite fille.

Pourtant, la lecture est rendue agréable par plusieurs éléments: d’abord, les personnages des enfants, très attachants, avec leurs petits travers mais surtout leur enthousiasme et leur curiosité, et notamment Paul, qui, bien qu’ayant clairement une fonction de modèle, attire sans difficulté la sympathie du lecteur. Sophie est parfois assez drôle lorsqu’elle se met en colère et refuse de reconnaître ses torts, mais on la plaint surtout, car elle passe son temps à se faire punir.

Chaque chapitre peut-être lu indépendamment, mais on observe une évolution des personnages entre le début et la fin du roman, même si Sophie est encore loin de ressembler à une petite fille modèle!

J’ai quand même regretté un certain manque de fluidité, non pas au niveau de l’écriture, très claire et élégante, mais au niveau de la narration, le récit étant très entrecoupé. On ne retrouve pas ce défaut, par exemple, dans Les petites filles modèles, où la narration est beaucoup plus fluide, et encore moins dans les Vacances, qui se dote d’une intrigue un peu plus complexe.

Un récit facile à lire, des personnages attachants, mais j’ai préféré les autres livres mettant en scène Sophie, moins simplistes.

Si je devais donner une note: 7/10

Les chroniques de mes co-lecteurs:
Chouppye , Ellcrys, Gr3nouille2010, nane42, bebere, caramelmanon96,