Archives quotidiennes : 03/01/2012

* Swap lecture, thé, et chocolat, 2ème édition * Réception du colis de Lanyla

Cet automne a été riche en Swaps et en réception de colis, à tel point que ma chambre ressemblait à un moment donné à un véritable bureau de poste, avec colis à ouvrir, colis à envoyer, cartons, timbres et papier à lettre disséminés un peu partout! Sans compter les cadeaux de Noël en attente d’emballage cadeau!

Maintenant que tout ça s’est un peu calmé, j’en profite pour vous montrer le dernier colis reçu en date, envoyé par Lanyla, avec qui j’ai effectué le swap « Lecture, Thé et chocolat, drogues du Livraddictien? » en binôme! .

Lanyla m’a préparé un colis-chasse au trésor! Pour trouver les paquets, il fallait fouiller dans les branches de sapin contenues dans le carton^^

Pour la partie thé, j’ai reçu de la confiture au thé de chez Le Palais des Thés (j’avais failli en acheter quelques jours plus tôt pour goûter, donc ça tombe bien) et un mug  avec couvercle (il m’a accompagnée en cours ce matin, il est super pratique, je peux boire du thé toute la journée maintenant^^).

J’ai aussi eu une infusion des 2 marmottes (une marque que j’aime beaucoup, en plus du clin d’oeil à mon pseudo) et un thé « Un Noël en Alsace ». J’ai envoyé à Lanyla « Un Noël à Strasbourg »^^.

Une super carte de Noël faite maison!!

De magnifiques marques pages faits par Lanyla elle-même! Y’en a même un avec des marmottes! J’adore, merci Lanyla!!!

Des bougies qui sentent bon (j’en ai déjà testé une des roses, j’adore avoir une bougie sur le coin de mon bureau quand je travaille) et un adorable porte-clé sur le thème du chocolat!

Lanyla m’a offert un livre pour apprendre à faire des recettes de gâteaux alsaciens, et un superbe livre illustré, Sur les traces des loups-garous!

J’ai aussi reçu Beauty, de Robin McKinley, qui était dans ma PAL (je trouve la couverture très jolie!) et Faerie, de Raymond E.Feist, un des coups de coeur récents de Lanyla. J’avais lu Magician, du même auteur, et plutôt apprécié, donc ce sera surement une bonne découverte!

Enfin, Lanyla a reçu dans son colis une très jolie carte, et une plaque de chocolat Lindt qui n’a pas duré bien longtemps, période de boulot scolaire intensif oblige!

Voilà pour ce colis super bien rempli, j’ai tout adoré, et j’ai un coup de coeur pour le marque page marmotte 😀 Merci beaucoup Lanyla pour cette petite attention,  je me suis beaucoup amusée à organiser ce swap, à préparer ton colis, et à découvrir ce que tu m’avais envoyé!

Grignotage n°172: Titus Flaminius, T1, La fontaine aux vestales, Jean-François Nahmias

Couverture Titus Flaminius, tome 1 : La Fontaine aux vestales« Dans la Rome antique du 1er siècle avant JC, Titus Flaminius, jeune avocat patricien apprend l’assassinat de sa mère. Profondément troublé, il décide de trouver l’assassin. Il va mener une enquête qui, de rebondissement en rebondissement lui fera rencontrer toutes les couches de la société romaine: Cicéron et sa cour luxueuse, les vestales, les miséreux de toutes sortes, et visiter les nombreux quartiers de la ville. Aidé par Florus, un acteur de théâtre avec qui il se lie d’amitié, il dénoue les fils du labyrinthe jusqu’à l’éclatante et inattendue vérité. »

La vérité est peut-être éclatante, mais pas totalement inattendue. Cependant, cela ne m’a pas empêché de plutôt apprécier cette lecture, certes orientée jeunesse, mais pas jeunesse guimauve et manichéenne. L’auteur n’hésite pas à nous montrer les aspects les plus sombres de Rome à la fin de la République, et même si les descriptions demeurent assez sobres, les évènements sont à peine édulcorés: on croise, aux côté des vestales et des sénateurs, des meurtriers, des prostituées, et quelques cadavres.

Si l’intrigue n’est pas très originale, et si le personnage principal, charismatique et héroïque à souhait, s’en sort toujours avec beaucoup de chance, cela n’empêche pas de se laisser séduire par les descriptions très détaillées, et par la capacité de l’auteur de rendre ses décors extrêmement vivants, grâce à de multiples anecdotes et une solide documentation.

Sa façon de balader ses personnages d’un quartier à l’autre de Rome m’a parfois paru être un pur prétexte à descriptions, mais dans l’ensemble c’est plutôt bien fait. De plus, Titus Flaminius évolue beaucoup, même si de façon assez attendue, au cours de son enquête, et on finit par s’y attacher, car c’est un personnage intelligent et courageux.

Certaines scènes sont un peu rapides, on sent qu’elles ne sont là que pour faire avancer le récit, mais c’est rattrapé par la présence de personnages secondaires plutôt bien décrits, qui apportent du dynamisme à l’ensemble.

Un premier tome avec quelques défauts, mais qui offre une très bonne approche historique de Rome, et une intrigue qu’on suit avec plaisir, même si la fin se devine assez vite. A conseiller aux ados (et aux plus grands) qui aiment se détendre tout en apprenant un peu plus sur l’antiquité.

Si je devais donner une note: 7/10

Grignotage n° 172 : A Hidden Witch, Debora Geary

(Pour les anglophobes, pas de panique,  la traduction française est en deuxième partie d’article!)

As a gift for my review about the previous book, A modern witch, Debora Geary sent me the second book of the serie. I would have bought it, but thank you very much, Debora, because I enjoyed this reading even more than the first!

When she was a teenager, Elorie wanted to be a witch like her best friend Sophie or Moïra, her grandmother. But she got used to the idea that she has no magical power, and now spend her time between the education of young witchlings, her artistic job, and her life with her husband. Until Nell’s fetching spell discovers that she indeed has magical powers, of a totally unkown kind…

I like the way Debora Geary depicts very realistic and interesting characters and some moving and romantic situations without making her books syrupy. I was very happy to see characters from the first book evolve (I love Aervyn and Ginia!) and to meet some new one(I liked Elorie’s personnality, and the way she combines art and magic at the end of the book).

The central idea of the book is the discovery of a new kind of power source for witches, and at first, I was very sceptical about the idea of « net power ». But this idea is very well exploited, and it was very amusing to discover its multiple uses along with the witches. The author exploits the « geek » potential of her characters, and it’s both original and refreshing!

I didn’t knew Nova Scotia at all before reading the book, but I liked the descriptions and the atmosphere of this place which seems very beautiful and traditional!

The last part of the book contains the small amount of suspens I missed in the first book, even if the end is a bit hasty…

I really like this series, and I hope to read the third book very soon!

If I had to give a grade: 9/10

Pour me remercier de ma chronique de A modern witch, Debora Geary m’a  très gentiment envoyé le deuxième livre de la série. Je l’aurais acheté de toute façon, mais je tiens à la remercier, parce que j’ai beaucoup apprécié cette lecture, encore plus que celle du premier tome!

Lorsqu’elle était adolescente, Elorie rêvait d’être une sorcière, comme sa meilleure amie Sophie ou sa grand-mère Moïra. Mais depuis, elle s’est habituée à l’idée de n’avoir pas de pouvoir magique, et partage désormais son temps entre l’éducation des petits sorciers, son atelier d’article et sa vie aux côtés de son mari. Jusqu’à ce que le sort de recherche programmé par Nell fasse encore des siennes, et découvre qu’elle a effectivement des pouvoirs magiques, d’un genre tout à fait nouveau…

J’aime la façon dont Debora Geary parvient à nous dépeindre des personnages réalistes et intéressants, ainsi que des situations parfois émouvantes ou romantiques, sans transformer son livre en guimauve indigeste! J’ai été très contente de voir les personnages du tome 1 évoluer (j’aime toujours autant Aervyn et Ginia) et d’en rencontrer de nouveaux (j’ai apprécié la personnalité d’Elorie, et la façon dont, à la fin du livre, elle parvient à mêler magie et art).

L’idée principale du livre est la découverte d’une nouvelle sorte de pouvoir magique, et tout d’abord, j’ai été assez sceptique face à ce pouvoir magique provenant d’Internet. Mais l’idée en elle-même est très bien exploitée, et c’était assez amusant de découvrir les nombreuses applications de ce pouvoir en compagnie des sorcières. L’auteure parvient à exploiter le côté « geek » de ses personnages, et l’effet est à la fois original et rafraîchissant!

Je ne connaissais pas Nova Scotia avant de lire ce livre, mais j’ai bien aimé les descriptions et l’atmosphère de cet endroit qui a l’air à la fois très beau, et très traditionnel!

La dernière partie du livre comporte aussi la petite dose de suspense qui m’avait manqué dans le tome 1, bien que la fin soit un peu rapide…

Si je devais donner une note: 9/10