Grignotage n°171: Le carnet de Théo, T1, Dans ma bulle, Eléonore Cannone

Couverture Le carnet de Théo, tome 1 : Dans ma bulle

Prénom : Théo.
Pseudo : Hatedoro.
Âge : 14 ans.
Classe : 3ème1.
Lieu de vie préféré : sa chambre.
Adore : son chat, le rock, les jeux vidéo, les animes et les mangas.
Déteste : les fêtes, les réunions de famille, le chocolat.
Passion : dessiner.
Caractère : trempé.
Signe particulier (physique) : dissimule la cicatrice barrant son sourcil gauche sous une mèche.
Signe particulier (psychologique) : possède une franchise désastreuse et un humour dévastateur.
Soucis récent : son chat Kyô a confondu sa gomme mie de pain avec une souris. Arghh!!!

Pour commencer, j’ai beaucoup aimé la forme que prend ce « carnet », un joli livre, avec des illustrations manga disséminées par Théo au fil des pages. Certaines prennent la forme de croquis jetés sur un coin de feuille, d’autres sont plus aboutis, et ces images, alliées aux différentes typographies et à une présentation claire et soignée, font du Carnet de Théo un livre jeunesse original et très agréable à lire. J’ai beaucoup apprécié la play-list à la fin, regroupant toutes les chansons citées par Théo dans le livre.

L’histoire, qui se déroule durant toute l’année scolaire est assez simple, il s’agit clairement d’un tome d’introduction, où un certain nombre de personnages nous sont présentés à l’aide de portraits cinglants ou affectueux dépeints par la narratrice. On découvre le quotidien de Théo, entre son collège, son meilleur ami Samuel, ses parents qui ne se parlent plus et lui cachent manifestement quelques choses, sa passion pour le rock, les jeux vidéo et les mangas et enfin sa rencontre avec Takeshi, qui va lui apporter un éclairage neuf sur le monde et sur elle-même.

J’ai trouvé l’héroine très attachante, avec un caractère bien trempé, une plume franche, décalée, et surtout une passion pour le Japon très bien exploitée par l’auteure. En effet, de nombreuses références précises à la pop culture japonaise parsèment le livre, en évitant le piège de la généralisation, tout en restant accessibles aux non connaisseurs grâce à un glossaire à la fin du livre (d’ailleurs, j’aurais peut-être préféré des notes de bas de pages, pour éviter les aller-retours trop fréquents, mais c’est un détail).

Eléonore Cannone parvient à adopter le style d’une adolescente sans en faire trop et sans que cela paraisse artificiel, et les dessins de Sinath accompagnent à merveille ce récit  drôle et plein de charme.  J’ai passé un moment très agréable en compagnie de Théo, Samuel et Takeshi, et j’ai hâte de lire le tome 2, prévu pour le printemps 2012!

Publicités

8 réponses à “Grignotage n°171: Le carnet de Théo, T1, Dans ma bulle, Eléonore Cannone

  1. Où peut-on se procurer ce livre ? Y-a-t-il du manga à l’intérieur ou seulement sur la couverture ?

    • Il se trouve en librairie et sur Internet je suppose, en tout cas moi je l’ai acheté à la lirairie du coin 🙂 Et il y a des illustrations manga un peu partout dans le livre 🙂

  2. Je viens de finir également ce livre (privilège de Mister Marmotte n°3: l’accès à la bibliothèque de Miss Marmotte).
    Ce bouquin est vraiment très chouette. L’auteure a su rendre, selon moi, la psychologie adolescente avec justesse. Les petits détails annexes (la playlist, les dessins disséminés un peu partout) donnent une impression de profondeur, de crédibilité, et le rendent « léger » à lire, vivant.
    Les infos culturelles sur le Japon sont très intéressantes, sans être envahissantes, et le lexique trouve réellement son utilité. Cependant, je ne sais pas si des notes de bas de pages auraient été plus pertinentes, car la complexité de certains termes et certains renvois d’article à article auraient été difficiles à insérer autrement je pense.

    Seul petit bémol: le répertoire limité de dessins mangas. Ce qui fait que régulièrement, on retrouve les mêmes. Ce livre aurait mérité plus de dessins originaux.

    Bref, j’ai vraiment été emporté pour ce livre, et le personnage de la narratrice est profondément attachant.

    😉

    • Contente qu’il t’ait plu, d’autant que ce n’est pas forcément ton type de lecture privilégié 😉 Ce que tu dis sur le peu de dessins manga est tout à fait vrai, j’espère qu’il y en aura plus dans le deuxième tome^^

  3. Ce premier tome m’a l’ai intéressant. J’ai déjà relevé certains ouvrages du même genre des les étagères du Furet du Nord et je trouve ça plutôt attirant, ce mélange entre texte et dessin (étant fan de lecture et de dessin, ça compile mes deux passions lol). Ça donne un aspect journal intime et on se sent au plus proche du personnage.

  4. Oh ça a l’air vraiment chouette. Je n’aime pas du tout le style manga, mais pourtant tu as réussi à me donner envie. J’aime bien ce qui raconte l’adolescence avec justesse en ce moment (je viens de terminer My so-called life, que je te conseille vivement si tu ne connais pas encore. C’est une série télé sur l’adolescence, époque grunge).

  5. Ça a l’air trop cool, rien que je résumé et la couverture (beau dessin ♥) donnent envie ! Je retiens :]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s