Grignotage n°149: De l’Autre côté du miroir, Lewis Carroll

Couverture De l'autre côté du miroir

Losqu’Alice passe à travers le miroir qui se trouve dans son salon, elle est loin de s’imaginer qu’elle va trouver de l’autre côté un monde complètement différent…

J’avais eu une lecture assez mitigée d’Alice au Pays des Merveilles, et la suite de ce classique m’a donné à peu près la même impression. J’ai eu l’impression de suivre un enchaînement de situations rocambolesques, dans lesquelles se retrouve plongée une héroïne un peu bête, sans personnalité.

Plus encore que dans Alice au Pays des Merveilles, Lewis Carroll joue avec les mots et les symboles, d’où l’intérêt de lire ce livre en langue anglaise, même s’il pourrait aussi être intéressant de comparer les différentes traductions. Le style de l’auteur, bien qu’assez classique, se fait inventif, et parfois drôle (même s’il s’agit souvent d’un humour un peu grinçant), lors de la description de certaines situations.

Néanmoins, je n’ai encore une fois pas été passionnée par les aventures d’Alice. L’univers décrit est intéressant, mais le récit manque de densité. On se balade de tableau en tableau et chaque scènes est intéressante en elle-même, pour peu qu’on dispose des clés pour en élucider le sens, mais il manque à ce livre un semblant d’intrigue pour donner à l’ensemble un peu plus de dynamisme  et de liant. J’ai lu la fin un peu en diagonale parce que je commençais franchement à m’ennuyer, les situations étant assez répétitives dans leur bizarrerie.

Ce livre a été lu dans le cadre du Read-A-Thon, et fait également partie du Challenge: Les défis de Yuka, du mois d’octobre! Je suis donc assez en retard pour cette chronique! Ah, et puis, il compte pour le challenge d’Antoni, God Save the Livre!

Si je devais donner une note: 5/10

Du même auteur:

Alice au Pays des Merveilles

Publicités

5 réponses à “Grignotage n°149: De l’Autre côté du miroir, Lewis Carroll

  1. Dommage qu’il ne t’ai pas plu plus que ça… Pour ma part, j’ai beaucoup aimé! Je crois qu’il faut partir du principe que c’est complètement loufoque, si on s’attend à un minimum de cohérence, on sera très certainement déçu!

  2. En fait je crois que j’aime le style de Carroll, j’aime assez son univers pour peu que je prenne le temps de l’apprécier, mais je n’aime ni son héroïne ni sa façon de construire sa narration… Le manque de cohérence ne me dérange pas tant que ça, c’est plutôt un problème de rythme^^

  3. Je l’ai lu en français il y a fort longtemps mais c’est vrai que je préfèrais largement la première partie à celle-ci. malheureusement je ne pourrai plus expliquer pourquoi.

  4. Salut Marmotte, je suis d’accord avec ta note. Lu dans le cadre du challenge mais pas emballé outre-mesure.
    J’ai ajouté un lien vers ton article dans celui que j’ai rédigé à l’occasion de cette lecture. Et j’ai pris en compte cette lecture dans mon récap’ du mois de novembre. Bon après-midi et à bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s