* L’OVNI du mois de Septembre * Vingt et une orties, Valence Rouzaud

Voilà le deuxième livre de Valence Rouzaud qui m’a été envoyé (encore une fois, merci!). Il est publié par Les Deux-Siciles, et contient une dédicace de l’auteur himself!

Ce petit livre est en réalité un recueil de lettres, parues, d’après ce que j’ai compris, dans différentes revues, et adressés à plusieurs destinataires, anonymes ou non.

L’auteur tourne ces lettres tantôt comme des billets d’humeur, tantôt comme des explications de ses poèmes. On frôle souvent le poème en prose, on tombe même parfois en plein dedans, et même si on ne comprend pas tout, ces lettres, bien que hors contexte, valent d’être lues pour elles-mêmes. Je les ai préférés aux poèmes, car leur dimension poétique m’a paru, étrangement, plus évidente, plus facile à saisir, et moins volontairement mise à mal par l’auteur lui-même. En bref, cela correspond peut-être mieux à ma très humble (et sûrement très formatée) vision de la poésie.

J’ai en tout cas apprécié ces deux recueils, très différente de mes lectures habituelles, et qui m’a ouvert des pistes pour de prochaines découvertes.

Si je devais donner une note: 8/10

Comme en ce moment je vois partout de nouvelles éditions des ouvres de C.S.Lewis, autres que Les Chroniques de Narnia (j’ai un peu l’impression qu’on déterre tout ce qu’on peut trouver de cet auteur comme on l’a fait pour Tolkien, mais bon, pourquoi pas?), l’OVNI du mois d’Octobre sera sûrement consacré à un de ses essais, qu’une amie américaine m’a offert.

A bientôt!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s