Grignotage n°136: Lavinia, Ursula Le Guin

Couverture LaviniaQuatrième de couverture: Dans l’Énéide, Virgile ne la cite qu’une fois. Jamais il ne lui donne la parole. Prise dans les filets du poète qui n’écrira l’épopée des origines de Rome que des siècles plus tard et sans avoir le temps de l’achever avant sa mort, Lavinia transforme sa condition en destin. De ce qui sera écrit elle fait une vie de son choix. Et cela dans la douceur amère et la passion maîtrisée que suscite son improbable position : elle se veut libre mais tout est dit.

J’ai été assez déçue par ce livre. Il a beaucoup de qualités, mais je m’attendais, au vu de certaines critiques positives que j’ai pu lire, à un style d’écriture plus dense et plus poétique.

J’ai aimé l’ambiguité sur laquelle repose l’identité de Lavinia: personnage historique? personnage fictif? les deux? L’apparition de Virgile au cours du roman est très intéressante, car il s’agit d’une manière originale d’explorer le rapport souvent complexe entre un auteur et ses personnages.

J’ai aussi apprécié la façon dont Ursula Le Guin s’attachait à nous montrer la vie dans le Latium aux temps semi-légendaires d’avant Rome, avec beaucoup de détails, notamment, sur les rituels et la spiritualité.

J’ai eu un vrai coup de coeur pour la dernière page, car, enfin, j’y trouvais la densité stylistique, l’inventivité et la poésie que j’avais cherché pendant toute ma lecture. Mais les quelques centaines de pages précédentes ont été marquées par un certain ennui, une difficulté chronique à m’intéresser vraiment à ce que je lisais.

Le point de vue adopté est original, l’auteure s’appuie élégamment  sur le texte de l’Enéide, dont elle comble les lacunes, les personnages à l’origine mythologique ont des caractères très fouillés et leurs relations souvent conflictuelles les rendent très humains. J’ai apprécié le parti pris d’Ursula Le Guin de ne pas faire intervenir les dieux si récurrents dans le poème latin. J’ai d’ailleurs mieux compris la démarche générale de l’auteure grâce à la postface, qui aurait surement gagnée à être lue en début de lecture.

Je n’ai cependant pas trouvé dans ce roman la qualité d’écriture à laquelle je m’attendais. Le livre n’est pas mal écrit à proprement parler, mais il m’a semblé dépourvu de style propre, d’aspérités qui auraient pu éveiller mon intérêt et rendre l’intrigue passionnante.

Si je devais donner une note: 5/10

Publicités

5 réponses à “Grignotage n°136: Lavinia, Ursula Le Guin

  1. « De ce qui sera écrit elle fait une vie de son choix. Et cela dans la douceur amère et la passion maîtrisée que suscite son improbable position : elle se veut libre mais tout est dit. »
    J’ai un doute : est-ce que ça prend un peu de sens après lecture ou c’est juste du blabla bourré d’oxymores pour en jeter plein la vue ? O__o

    • C »est justement pour ça que j’ai mis un extrait de la quatrième de couverture plutôt qu’un résumé à ma sauce^^ En fait l’auteure justifie assez bien ses choix à ce niveau dans la postface, mais durant la lecture ça m’a paru beaucoup moins clair, et, à la limite, très accessoire par rapport à d’autres thèmes du roman! Parce que bon, au final, Lavinia, elle fait quand même à peu près tout ce que Virgile a raconté qu’elle ferait, mis à part qu’elle est brune au lieu de blonde, ou quelque chose comme ça^^

  2. Je n’en avais jamais entendu parler… L’idée de départ me semble bonne et je serais sans doute séduite par les détails historiques. ( je penserai à lire la postface en premier) . A voir…

  3. AH mince, moi aussi j’en avait entendu beaucoup de bien, mais sans jamais être tentée plus que ça (le rythme lent du récit, ça me fait toujours un peu peur). Je ne suis pas sûre de l’acheter maintenant que j’ai lu ta chronique :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s