Grignotage n°133: Blanche ou la Triple Contrainte de l’Enfer, Hervé Jubert

Couverture Blanche ou la triple contrainte de l'enferParis, 1870. Tandis que sa famille parvient à échapper à l’armée prussienne en fuyant vers la province, Blanche, séparée de ses parents et de ses soeurs sur le quai de la gare, doit s’armer de courage face à la vie difficile qui l’attend dans la capitale assiégée. Grâce à son oncle, le commissaire Loiseau, l’apprentie détective aura l’occasion de se changer les idées en l’aidant de façon officieuse. Jusqu’à ce que l’enquête qui préoccupe Gaston Loiseau se révèle en lien avec les forces occultes et la magie noire…

Le point fort de ce roman jeunesse est évidemment son personnage principal, Blanche. Elle est intelligente, courageuse, bref, une vraie héroïne, mais sa timidité et sa façon de « faire le hérisson » en se renfermant sur elle-même ne peuvent que la rendre attachante. Autour d’elle, d’autres personnages intéressants: Gaston, la gentille brute un peu étourdi, Emilienne, la séductrice au fort caractère… et des noms un peu plus connus: Nadar, Sarah Bernhardt…

Deuxième point fort: la reconstitution historique! C’est un vrai plaisir de suivre Blanche dans ce Paris du XIXème siècle où gronde déjà la Commune. A l’aide de nombreux détails, l’auteur nous plonge dans l’atmosphère de cette capitale isolée mais où la vie continue malgré tout, jusque dans certains détails absurdes (comme le dîner du Club des Grands Estomacs, où on mange du toucan et du lama). Le style de Hervé Jubert, agréable, vivant, parfois drôle ou émouvant, donne à ce récit un certain souffle, un dynamisme qui fait aisément oublier quelques petites maladresse narratives.

Je me suis laissée entraîner (par le bout du nez, et avec grand plaisir) par cette enquête menée par une héroïne décidée et à qui on ne peut que s’attacher! Un premier tome très prometteur, je trépigne en attendant que Minidou  (reconvertie en dealeuse pour l’occasion!) me prête la suite!

Si je devais donner une note: 9/10

(Je mets les deux couvertures parce que je les trouve toutes les deux très sympas, elles montrent bien deux facettes différentes du personnage de Blanche!)

Publicités

7 réponses à “Grignotage n°133: Blanche ou la Triple Contrainte de l’Enfer, Hervé Jubert

  1. Ça a l’air très sympa, j’attends de voir ce que tu penses de la suite (car il y a plusieurs tomes si j’ai bien compris?)

  2. J’ai les trois tomes mais je ne les ai pas encore lus. J’espère aimer autant que toi. ça m’a l’air bien sympa en tout cas.

  3. Oh voilà qui donne envie ! Je vais voir si par hasard il ne traînerait pas au CDI du collège 😀

  4. Je ne connaissais pas mais je le note, un roman pendant la Commune c’est original !

    • D’autant que l’aspect historique est vraiment très bien rendu, avec pas mal d’anecdotes et de détails, parfois tristes ou un peu sanglants, mais souvent absurdes et drôles.

  5. Pingback: Les découvertes livresques de Marmotte | Les Bouquinautes - bêta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s