Grignotage n°111: Avatar, Théophile Gautier

Couverture AvatarOctave de Saville meurt d’un amour éperdu – mais sans espoir – pour Prascovie Labinska, comtesse lithuanienne rencontrée à Florence.
Quand un docteur revenu des Indes l’invite à échanger son enveloppe corporelle contre celle du mari de la comtesse, Octave croit enfin atteindre son but. Mais c’est ignorer qu’une femme sait reconnaître, dans la flamme d’un regard, une âme, et que voler un corps pour lui imposer un esprit étranger n’est finalement qu’une vaine illusion.

Ce conte fantastique de Théophile Gautier interroge les relations entre l’âme et le corps, tout en mettant en relation les traditions de différents pays, dont l’Inde et la Lituanie.

L’intrigue est assez simple, et sa résolution très rapide (le livre fait environ 150 pages). L’intérêt du conte provient non seulement par un style magnifique (notamment une grande sensualité dans les descriptions, basées sur des énumérations d’objets, de couleurs, de tissus, que l’auteur semble dérouler à loisir et qui confèrent une aura d’exotisme au récit), mais également des personnages, qui ont chacun une personnalité très bien décrite.

Le savant fou versé en culture indienne qui propose à Octave d’échanger son corps avec celui du mari de la merveilleuse comtesse Prascovie est particulièrement intéressant et bien caractérisé. La comtesse elle même est un personnage intéressant, notamment par la manière dont elle est décrite, car Octave (et l’auteur lui-même?) l’idéalise à tel point qu’elle en devient  la personnification de la vertu et de la délicatesse. 

J’ai apprécié cette lecture assez courte, car elle m’a permis, grâce à une oeuvre que je ne connaissais pas du tout, de redécouvrir un auteur dont j’apprécie beaucoup le style.

Si je devais donner une note: 9/10

 

 

 

 

 

Publicités

3 réponses à “Grignotage n°111: Avatar, Théophile Gautier

  1. Intéressant, je ne connaissais pas… l’auteur si, bien sûr, mais pas la nouvelle (ou alors c’est roman ? je suppose que c’est un peu entre les deux). Il faudrait que j’essaie de me le procurer, ça a l’air rafraîchissant.

  2. Je raffole de cette nouvelle ! Dans un genre assez proche, as-tu lu Spirite du même auteur ? Si non je te le recommande chaudement, surtout si tu aimes Théophile Gautier (je suis un peu fan :D)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s