Grignotage n°108: A comme Association, T5, Là où les mots n’existent pas, Erik L’Homme

Couverture A comme Association, tome 5 : Là où les mots n'existent pasr le coupable et venger son amie. 

La série prend un nouveau tournant dans ce tome. L’histoire devient plus sombre, le personnage principal est confronté à une situation très difficile, et l’humour qui caractérisait les premiers tomes laisse la place à une narration plus sobre. Ce léger manque de « peps » est compensé par une intrigue qui se complexifie. L’aventure est toujours aussi courte (un peu trop peut-être, les victoires de Jasper s’avérant souvent assez « faciles »), mais on sent se développer, en arrière plan, des problématiques plus globales, qui seront certainement de plus en plus mises en avant au sein des prochains tomes. Le style d’Erik l’Homme, simple et direct, est toujours aussi agréable à lire, et sert à merveille un personnage qui, s’il n’est pas mon préféré, révèle dans cet opus une nouvelle profondeur psychologique qui n’était pas toujours soulignée dans les tomes précédents.

J’ai préféré les 4 premiers tomes pour leur mélange d’action et d’humour, mais j’ai hâte de voir ce qu’Erik L’Homme nous réserve en matière d’intrigue pour la suite de cette série!

Si je devais donner une note: 8/10

Publicités

Une réponse à “Grignotage n°108: A comme Association, T5, Là où les mots n’existent pas, Erik L’Homme

  1. Rha je l’ai acheté la semaine dernière! Je bave devant! J’ai po le temps encccooorrreee! 😀
    J’aime bien ces personnages qui évoluent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s