Grignotage n°90: La mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé

Je l’ai lu une première fois lors de son édition en 2002, et sans totalement détester, je n’avais pas vraiment apprécié ma lecture  (beuh, y’s’pass’rien, disait à l’époque la Marmotte de 12 ans^^). J’ai fait une nouvelle tentative, cette fois plus fructueuse, au cours du Read-a-thon, à cause des nombreuses critiques positives que j’en avais lu. Note au passage, je trouve la photo de couverture tout à fait en adéquation avec l’ambiance du récit, je l’ai observée à plusieurs reprises au cours de la lecture.

Quatrième de couverture: Dans une Antiquité imaginaire, le vieux Tsongor, roi de Massaba, souverain d’un empire immense, s’apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit. La guerre éclate : c’est Troie assiégée, c’est Thèbes livrée à la haine. Le monarque s’éteint; son plus jeune fils s’en va parcourir le continent pour édifier sept tombeaux à l’image de ce que fut le vénéré – et aussi le haïssable – roi Tsongor.
Roman des origines, récit épique et initiatique, le livre de Laurent Gaudé déploie dans une langue enivrante les étendards de la bravoure, la flamboyante beauté des héros, mais aussi l’insidieuse révélation, en eux, de la défaite. Car en chacun doit s’accomplir, de quelque manière, l’apprentissage de la honte.

Dénonçant l’absurdité de la guerre, l’auteur fait vivre une galerie de personnages dont chacun amène au récit sa part de symbolique sans pour autant être monolithique, et cet équilibre parfait, allié à une très belle plume, permet au lecteur de s’immerger complètement dans cette antiquité teintée de culture africaine. On sent, dans les dilemmes des personnages, un emprunt aux tragédies classiques, et dans les scènes de batailles et la descriptions inventives des différentes armées, une réécriture de l’Illiade, références que je ne possédais pas lors de ma première lecture, et qui font à mon avis partie intégrante du charme de ce roman original et touchant.

Si je devais donner une note: 9/10

 

Publicités

4 réponses à “Grignotage n°90: La mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé

  1. Laurent Gaudé est un auteur très talentueux. Ce roman fait parti de mes fortes envies. Ton avis me conforte. Merci.

  2. Mais de rien, je suis toujours ravie de voir que mon avis sert à quelque chose (gné? égocentrique? c’quoi ca? :p) Bonne lecture fleurdusoleil!

  3. Super avis!
    ca va m’aider à le sortir de ma PAL.
    D’autant que j’adore cet auteur 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s