Grignotage n°77: La jeune fille à la perle, Tracy Chevalier

Lorsque Griet entre comme servante chez la famille Vermeer, pour faire le ménage de l’atelier, elle doit faire face à la méfiance de la gouvernante, de la femme de l’artiste et de la mère de celle-ci, très jalouses de leurs prérogatives. Néanmoins, lorsque le peintre commence à lui apprendre à préparer des couleurs et à lire un tableau, c’est un autre monde qui s’ouvre devant elle.

L’histoire nous est racontée du point de vue de Griet (si un(e) néerlandophone pouvait me dire comme ça se prononce…^^), jeune fille qui, après l’accident et la perte d’emploi de son père, doit être placée comme servante dans la famille d’un peintre. Le début du roman, la découverte de la maison et de la famille par les yeux de l’héroïne sont très intéressants. Les différents personnages sont tous assez cohérents dans leur ambiguïté, même si parfois les raisons pour certains de leurs actes m’ont semblé  un peu floues. Le microcosme de la maison Vermeer, et les relations souvent fortes entre les personnages se bâtissent selon le rythme d’une narration très bien maîtrisée. De plus, le roman est bien documenté, et l’auteure, sans en faire trop, mais avec le souci du détail, plonge sans difficulté le lecteur dans l’ambiance de Delft au XVIIème siècle.

Mais alors que je suis entrée très facilement dans l’histoire, j’en suis ressortie tout aussi aisément à la fin. D’abord, parce que les dernières pages m’ont laissées sur ma faim: au final, Griet ne semble pas plus changée que cela par son séjour dans la maison Vermeer, elle reprend sa vie en obéissant aux pressions sociales qui sont sensibles tout au long du roman. Ce personnage, très sage malgré quelques transgressions qui ne parviennent pas à la rendre moins lisse, contribue certainement à l’effet d’attente que j’ai eu tout au long de ma lecture, sans être satisfaite.

Un roman sympa, agréable à lire, mais qui ne m’a pas transportée comme d’autres lecteurs ont semblé l’être.

Si je devais donner une note: 7/10

Advertisements

6 réponses à “Grignotage n°77: La jeune fille à la perle, Tracy Chevalier

  1. Le « ie » néerlandophone correspond à un « i » long 😉 je vois que toi aussi t’avances bien dans tes lectures (perso j’entame la Ballade de Pern, dont je ne regrette pas l’achat : l’Aube des dragons mérite sa réputation de « meilleur de la série »).

  2. Mouarf, mon appel du pied était à peine discret, hein, 😉 Merci pour la précision linguistique^^ La ballade de Pern fait partie de mes bonnes résolutions 2011, mais plutôt en fin d’année, avec beaucoup de thé et un bon fauteuil (pour revenir à notre conversation sur le climat et l’ambiance approprié pour lire certains bouquins^^). Je suis tombée dessus à la bibliothèque, et ça a mis à l’épreuve mes capacités de résistance à l’emprunt compulsif :p

  3. Je suis en pleine phase Tracy Chevalier, mais celui-ci ne me dit rien, bizarrement. Je te conseille vivement Prodigieuses créatures, du même auteur.

  4. J’ai vu l’article sur ton blog, ça m’a donné envie, il est actuellement en commande 😉
    Je n’irais pas jusqu’à dire que La jeune fille à la perle vaut absolument le coup d’être lu, mais c’est quand même une lecture agréable… tant que tu n’as pas quelque chose d’un peu plus consistant à lire!

  5. Je compte le commencer prochainement, j’espère passer un bon moment ! 🙂

  6. Bonne lecture, je viendrais lire ton avis 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s