Grignotage n°76: Artemis Fowl, T7, Le Complexe d’Atlantis, Eoin Colfer

J’ai enfin lu le dernier tome sorti de cette série, que j’apprécie particulièrement, même j’ai trouvé certains titres un peu moins bien(notamment Le Paradoxe du Temps, mais il faut dire aussi que je ne comprends jamais rien à ces choses là). Le Complexe d’Atlantis en tout cas relève le niveau, tant que niveau de l’intrigue que de l’écriture, et j’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture! Celle-ci rentre dans mon challenge Chroniques à la carte, sur le thème Métamorphose!

Pour célébrer dignement ses quinze ans, Artemis Fowl réunit les représentants du peuple des fées : il a un plan pour sauver la planète du réchauffement climatique. Trop gentil pour être vrai, se disent Foaly et Holly Short. Ce qui les inquiète davantage, c’est Artemis. Superstitieux et paranoïaque, leur ami serait-il atteint du complexe d’Atlantis? Et voilà qu’Artemis développe une toute nouvelle
personnalité où l’on peine à reconnaître le jeune criminel et prodige; une vraie catastrophe au moment où des robots surgis de nulle part attaquent la cité d’Atlantis et menacent d’anéantir des milliers de vies. Bientôt rejoints par Butler, Juliet et Mulch, Artemis et ses amis partent affronter les neiges d’Islande, les eaux glaciales de l’Océan, des criminels en fuite et une pieuvre géante…Mais comment vaincre ses ennemis quand il faut déjà se battre contre soi-même ?

Le début est certes un peu long, mais la maladie d’Artemis, ses névroses et ses obessions le rendent tout de même particulièrement savoureux (même si lorsque le syndrome atteint sa phase 2 et transforme Artemis en Orion, on a presque pitié de lui… et de Holly!). La suite est pleine d’action et de rebondissements. On retrouve l’habituelle galerie de personnages plus improbables les uns que les autres et les dialogues particulièrement drôles.

Le seul vrai défaut que je vois à ce septième tome, c’est que… c’est un septième tome. Et à force, j’ai quand même une légère impression de déja-vu, car l’auteur utilise la même recette (mêmes personnages, même type d’intrigue, même rythme de narration), et malgré l’orginalité du concept de départ, celui-ci finit par s’user… il serait peut-être temps de conclure?^^

Si je devais donner une note: 8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s