Grignotage n°75: Messager, Lois Lowry

Et voilà le dernier tome de la trilogie entamée avec Le Passeur et l’Élue. Je suis définitivement devenue une Lowry-Addict!

Le petit Matt a bien grandi depuis son arrivée à Village. Il est devenu Matty, et attend désormais avec impatience de recevoir son vrai nom. Il espère que ce sera Messager, car lui seul est capable de traverser Forêt pour porter des messages aux autres communautés.   Cependant, il se rend de plus en plus compte que Village, autrefois un havre de paix devient de plus en plus inhospitalier. Lorsque les villageois, habités par la peur et l’égoïsme, décident de fermer Village aux nouveaux venus, Matty doit aller retrouver Kira, la fille de Visionnaire, restée dans son ancienne communauté, et la ramener à Village avant qu’il ne soit trop tard.

Dernier volet de cette trilogie, Messager se démarque par le caractère extrêmement vif et  attachant de son personnage principal. J’ai aussi eu un mini coup de coeur pour Cabriole, le chien que Matty adopte au début du livre.

Lois Lowry nous présente une communauté encore différente de celles où ont vécu Kira et Jonas. Village, idyllique au premier abord, constitue l’exemple d’une utopie sur le point de s’effondrer, à cause de la convoitise de ses habitants, qui pratiquent de plus en plus le Troc, en échangeant leur âme contre des produits venus de l’extérieur, et donc Village ne semble pas avoir nécessairement besoin. Matty, au contraire, observe ces changements, s’interroge, mais, plus perspicace ou plus innocent que les autres, refuse de se laisser corrompre.

La dernière partie du livre, lorsque Kira et Matty traversent Forêt pour revenir à Village, m’a beaucoup marquée, car l’auteur parvient à rendre parfaitement l’atmosphère oppressante et malsaine des lieux. Contrairement à l’Elue et surtout au Passeur, Messager dispose d’une vraie fin, même si l’auteure  laisse beaucoup d’éléments à charge de notre imagination. J’ai beaucoup apprécié dans ce livre, comme dans les autres tomes, que beaucoup de choses soient sous-entendues, sans que l’auteure ne se lance dans de longues explications pour nous expliquer comment les faits devaient être interprétés. Bien sûr, l’intrigue oriente la réflexion, mais ces quelques zones d’ombre permettent à chacun d’aborder ce roman proche de la fable selon un éclairage différent.

Une très belle conclusion pour une série originale, qui peut séduire les jeunes lecteurs comme les adultes!

Si je devais donner une note: 9/10

Publicités

3 réponses à “Grignotage n°75: Messager, Lois Lowry

  1. J’ai beaucoup aimé « Le Passeur », et compte bien lire les deux autres tomes de cette trilogie. Ton enthousiasme ne peut que m’inciter à m’y mettre très bientôt!

  2. J’ai beaucoup aime le passeur et l’elue. Mais Messager m’avait pas mal decue : je l’ai trouve un peu trop superficiel, j’aurais aime en savoir plus sur l’histoire du Troc et je suis restee sur ma faim. Mais il est pas mauvais non plus, je l’ai peut-etre surestime avant de le lire ^^ (desolee pour ce message sans accents je les trouve pas sur ce clavier)

  3. Je viens de finir Messager, qui n’est pas mal, mais qui est quand même loin derrière Le passeur : livre inoubiable. Et L’élue m’avait complètement déçue… C’est dommage, à la fin de cette trilogie on reste quand même sur notre faim…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s