Grignotage n°69: Reckless, Cornelia Funke

Merci beaucoup à Minidou qui m’a offert ce livre pour mon anniversaire! Je connais Cornelia Funke de nom depuis assez longtemps (en fait depuis la sortie du film Coeur d’Encre, que je ne suis pas allée voir mais dont j’ai entendu parler^^), mais c’est ma première lecture de cet auteur!

À la recherche de son père mystérieusement disparu, le jeune Jacob Reckless découvre un miroir qui lui ouvre les portes d’un univers parallèle.

Depuis douze ans, Jacob arpente ce monde secret, en compagnie d’une amie fidèle, mi-renarde mi-jeune fille. Un jour, Will, son jeune frère,  le suit de l’autre côté du miroir. Il est blessé par un Goyl, et sa peau se mue peu à peu en jade. Clara, la fiancé de Will, accompagnera Jacob dans son voyage, car celui-ci est bien décidé à briser le sortilège.

J’ai tout de suite été séduite par la couverture sobre, qui se démarque de ce qu’on peut trouver en ce moment au rayon fantasy jeunesse (des couleurs fluos, beaucoup d’or et d’argent, des images compliquées…).  J’ai également beaucoup aimé les illustrations de chaque chapitre, qui contribuent à l’atmosphère à la fois merveilleuse et oppressante du récit.

C’est d’ailleurs cette double dimension qui fait l’originalité de Reckless, qui assume parfaitement sa nature de conte de fée détourné, en confrontant le lecteur à une vision (légèrement) sinistre de toutes les histoires qu’il a pu entendre étant enfant. Pas de conflit manichéen, ni de (vrai) happy end dans ce roman jeunesse.

Les personnages, même si le plus souvent à peine esquissés, ne demandent qu’à gagner en complexité au fil des tomes et j’ai apprécié le fait que le héros, Jacob, soit capable d’hésitation et de lâcheté, car cela le rend d’autant plus intéressant. Les nombreuses allusions à ses aventures précédentes en tant que chercheur de trésor donnent également envie d’en savoir plus.

Malgré tout, j’ai trouvé que l’intrigue avait un peu de mal à rester cohérente. En effet, elle se déroule sur deux niveaux: la guerre entre les humains et les Goyls (et les manoeuvres de l’Impératrice et du Roi des Goyls pour la gagner) et la quête de Jacob pour délivrer son frère. Ces deux intrigues se mêlent, l’une servant de décors à l’autre, mais vers la fin du roman, alors qu’elles semblent pourtant se fondre, certaines scènes manquent de substance et les transitions sont un peu abruptes.

Un très bon premier tome qui surprend surtout par son atmosphère très prenante, et qui se lit avec plaisir malgré ses quelques faiblesses. J’attends la suite!

Si je devais donner une note: 7,5/10

Advertisements

4 réponses à “Grignotage n°69: Reckless, Cornelia Funke

  1. C’est un univers très intéressant que nous livre Funke ici, j’attends la suite avec impatience également!

  2. J’aime beaucoup la façon dont Cornelia Funke joue avec les principes du conte de fée… J’ai hâte de voir les personnages davantage développés!

  3. Cornelia Funke est une auteur qui me tente beaucoup, mais j’ai pourtant peur de me retrouver face à des histoires pour ado trop lisses pour moi… Cependant, ta critique me donne plutôt envie de me lancer.

  4. Pingback: Reckless, tome 1 : Le sortilège de pierre – Cornelia Funke | Le Boudoir de la Damoiselle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s