Grignotage n°63: Harry Potter à l’école des sorciers, J.K. Rowling

Dans le cadre de la LC organisée par Kayleigh, voici ma chronique du premier tome de Harry Potter, relu (pour la… quatrième, cinquième fois? Plus, peut-être?) pour l’occasion, et en anglais, s’il-vous-plaît! ^^ Petite image de la nouvelle édition par Bloomsbury, que je trouve très chouette!

Comme il est très difficile pour moi de résumer un livre que je connais plutôt (très) bien sans spoiler, je m’en remets à Livraddict!

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

D’abord, Harry Potter m’enchante toujours par son originalité, et la complexité de son univers, perceptible dès ce premier tome. Cependant à la relecture je me suis aperçue de certaines petites incohérences et de certaines facilités de narration… qui ne m’ont pas empêché d’adhérer totalement à l’histoire, de m’identifier aux personnages, et de prendre beaucoup de plaisir à lire, mais qui m’ont fait penser qu’il s’agissait définitivement d’un livre écrit à l’intention des jeunes lecteurs (ce qui évolue considérablement dans la suite de la série, plus sombre et qui se finit sur deux tomes plutôt pour les jeunes adultes). Le début  est un peu long car l’auteur met du temps à installer son histoire, mais arrivée au passage sur le Chemin de Traverse, impossible d’arrêter la lecture!

La VO rend les chansons encore plus drôles et plus entraînantes, les dialogues encore plus amusants et vifs. L’auteur nous offre une galerie de personnages  tous plus intéressants les uns que les autres (Peeves, Snape, les jumeaux, Hermione, Draco!!!), un décor passionnant. L’intrigue est simple  (avec des méchants bien méchants, et des gentils super gentils!) mais efficace, elle répond aux besoins de l’auteur (réunir les trois personnages principaux, faire apparaître pour la première fois le grand méchant) sans que les « ficelles » ne soient trop perceptibles, et on suit avec plaisir les aventures d’Harry, Ron et Hermione. J’ai hâte de relire le tome 2, et surtout le 3, qui reste mon préféré!

Si je devais donner une note: 9,5/10

Ce livre rentre aussi dans mon challenge God Save the Livre organisé par Antoni!

Voici la liste de mes co-lecteurs! (piquée chez Minidou^^)

Pommette

revelation

Ptitelfe

sevmarguerite

Simi

LefsÖ

Sandra

Minidou

Vozrozhdenyie

furby71

achille49

cerisia

Odwy

Cathy

Céline031

Harmony Petite Sorcière

Kayleigh

Ollie

 

 

Advertisements

13 réponses à “Grignotage n°63: Harry Potter à l’école des sorciers, J.K. Rowling

  1. Pingback: Challenge: God save the livre! |

  2. Allez, hop ! Un p’tit Queen Mom pour la route. Chapeau, Marmotte. Première lecture dans le cadre du challenge et celle-ci s’avère être en VO !!! Je suis impressionné. Un départ sur les chapeaux de roue.
    Je ne me suis toujours pas laissé convaincre par les Harry Potter (films déjà vus, ça n’aide pas !). Le challenge pourrait devenir l’occasion de remédier à cela.
    Merci encore et bon après-midi.

  3. J’avais lu ce 1er tome (entre autres) en anglais quand le numéro 5 est sorti en VO.
    Cette fois, j’en ai fait une partie en allemand … moins sympa qu’en anglais mais Harry Potter reste toujours Harry Potter 😉
    Bonne lecture

  4. Merci Antoni, je n’ai malheureusement pas pu comparer le film au livre, je ne l’ai pas vu depuis super longtemps!
    Leflaloup, j’ai lu les deux premiers tomes en allemand, j’ai trouvé la traduction meilleure qu’en français, mais après c’est un avis personnel^^

  5. Pingback: Harry Potter à l’école des sorciers ~ J. K. Rowling « Lettre~après~Lettre

  6. Comme toi, j’ai opté pour la VO pour cette lecture commune et franchement je ne regrette pas, un vrai moment de plaisir, surtout pour ma première lecture (oui, oui, y’a encore des gens qui ont pas lus les Harry Potter…).
    Je suis d’accord aussi sur le fait que ce livre nous offre une multitude de personnages tous plus interessants que les autres, chacun à leur façon, on s’y attache très vite.

  7. Hihi, moi aussi le 3 est mon préféré! Et aussi, je voulais te dire que la nouvelle édition Bloomsburry est très belle! Par contre, pour quelqu’un qui ne connaitrait pas HP, elle ne doit pas être très représentative (oui oui, il y en a qui ne connaissent pas du tout, hihi)

  8. Simi: en ce moment je relis en VO pas mal de bouquins jeunesse que j’avais d’abord lu en français (Artemis Fowl, Darren Shan, Harry Potter…) et je les découvre sous un autre angle, c’est vraiment très intéressant d’avoir les « vrais » mots de l’auteur!
    Ptitelfe: oui je sais que ce n’est pas représentatif mais… c’est l’édition que je rêverais d’avoir, si je me rachète les Harry Potter en anglais ce sera surement cette version là… mais pour l’instant peu de place et peu de moyens, alors pour patienter j’utilise mon Reader^^

  9. Saint Epondyle

    Ah ah ! Harry Potter !

    Ma relation à ce monument est assez spéciale ; d’un côté j’adore à cause de la série toute entière, de l’adaptation cinématographique (je commence à me faire des ennemis), et des nombreuses bonnes idées qui jalonnent la lecture. De plus, je suis tout à fait motivé par le tournant sombre, romantique (au sens littéraire) et gothique pris par les derniers volumes.

    Mais en même temps, cette épopée est tellement manichéenne, tellement simpliste par tellement d’aspects, qu’il est très difficile d’y croire vraiment. Il me faudrait des dizaines de pages pour expliquer tous les détails de ce parti-pris navrant ; mais les personnages sont déjà l’exemple le plus flagrant des facilités et raccourcis utilisés par JKR.

    Malgré tout, Harry Potter est la série qui m’a fait commencer à lire vraiment ; et j’ai avalé au moins 3 fois chaque volume. En rendant à César ce qui lui appartient, je dois quand même m’incliner devant la qualité générale.
    En tous cas, ça me fait penser qu’il faut que j’écrive un gros article sur HP dans tous ses aspects. Ça sera l’occasion de rentrer un peu plus dans les détails.

    Beau blog en tous cas, bien que je sois loin d’avoir tout lu !

    St E

  10. Pour ce qui est de Harry Potter, difficile, en effet, de ne pas se rendre compte des incohérences, du côté fondamentalement manichéen de l’intrigue, de la simplicité de la relation entre les personnages. Mais difficile aussi de résister à l’émerveillement que peux générer cette lecture, et qui, pour moi, ne s’affadit pas au fil des années (de là à dire que j’ai gardé un esprit d’enfant, pourquoi pas^^).

    Et puis, pour la défense de cette série, c’est une des rares saga « jeunesse » (même si pour les derniers tomes ne correspondent à mon avis plus vraiment à cette étiquette que les éditeurs leur donnent parfois) pour laquelle chaque tome sert le développement de l’intrigue et pas (uniquement) à couvrir les frais de la maison d’édition.

    Et il faut avouer que l’imagination, l’originalité, et même au final, le côté parfois un peu « facile » de la lecture, font partie du charme de l’oeuvre.

    J’essaie donc, pour cette relecture, de faire un compromis entre ces deux axes, le côté gentiment hystérique de la fan « ah mais pas touche, c’t’un monument, puis de toute façon j’ai adoré quand j’étais gamine, donc c’est forcément trooooooop bien », et le côté un peu plus mature, qui ne peut pas s’empêcher de marmonner: « mouaif, m’enfin, quand même, c’est un peu trop simple, là, puis là, puis aussi… là! ». ^^

    En tout cas j’ai hâte de lire ton article sur le sujet 😀

    Merci pour ton passage!

  11. Saint Epondyle

    De rien, c’est un plaisir.

    Concernant mon article, j’ai justement commencé la rédaction aujourd’hui. Mais vu que je compte analyser les deux séries (romans et films) en même temps, ça pourrait prendre un peu de temps à écrire. ^^

    Pour nous qui avons grandit en même temps qu’Harry, il n’y a pas eu de probleme (loin de là) à découvrir des derniers tomes plus sombres et « adultes ». Mais je me demande comment peuvent réagir des enfants qui avaleraient la série d’un coup aujourd’hui. Peut être qu’ils auraient du mal à comprendre, et surtout apprécier, le tournant des derniers volumes.

  12. Le seul lecteur plus jeune d’Harry Potter que je connais c’est mon petit frère, et c’est vrai qu’il s’est arrêté au tome 4 pour l’instant, parce qu’après avoir lu quelques pages du 5ème il a perdu son intérêt pour la série… les voir en film l’a un peu remotivé, mais je pense qu’il va falloir attendre un peu avant qu’il se mette à les lire, d’autant que ce sont quand même des pavés^^ Mais bon ce n’est qu’un mince échantillon, après je pense que ça dépend de la maturité, et du volume de lecture de chacun 🙂
    J’aimerais bien revoir les films, je me souviens avoir davantage apprécié les derniers que les premiers (j’ai du mal avec le 3 et le 4… :p )

  13. Je suis tout à fait d’accord avec toi, l’histoire est vraiment très originale ! Les personnages sont très intéressents, et les décors fabuleux !!
    Je viens de publier mon avis sur mon blog, passe le voir !

    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s