Grignotage n°60: Chasseuse de la nuit, T1 Au bord de la tombe, Jeaniene Frost

Grâce à Praline qui m’a proposé un troc, j’ai pu poursuivre ma découverte de la bit-lit avec cette série.

Catherine vit dans une petite ville de l’Ohio, où elle est vue comme une enfant illégitime. Tout le monde sait en effet que sa mère l’a conçue en dehors des liens du mariage. Ce que personne ne sait, par contre, c’est que le père de Cat était un vampire, et qu’il a violé sa mère avant de s’enfuir. Pour venger sa mère, Catherine est devenue une tueuse de vampire. Mais le jour où elle tombe sur le ténébreux Bones, un vampire chasseur de prime qui lui propose une curieuse association sera pour elle l’occasion d’en apprendre d’avantage sur ses origines et ses pouvoirs.

En lisant la quatrième de couverture, je n’ai pas été immédiatement convaincue par ce livre, d’ailleurs mon propre résumé ne doit pas être beaucoup mieux. Mais j’ai été surprise par la « présence »  des deux personnages principaux. Je me suis plutôt attachée à Catherine, et Bones parvient tout en restant un vampire (à savoir un canon de deux siècles avec la peau brillante et les yeux qui changent de couleur) à ne pas être ridicule, car l’auteure est parvenue à lui garder un soupçon d’humanité, notamment dans sa relation avec Catherine. Relation qui, d’ailleurs, ne met pas trop longtemps à s’installer, ce qui est plutôt sympa comparé aux séries qui font attendre le lecteur 3 tomes avant que les personnages osent enfin s’embrasser. Même si l’histoire d’amour entre Catherine et Bones est présente (de même que certaines scènes plus osées que de simples baisers, qui donneraient presque envie de faire ça avec un mort-vivant^^), elle n’empêche pas la construction d’une intrigue basée sur une enquête sur un groupe de vampires qui se serait lancé dans une nouvelle forme de « traite des blanches ».

L’histoire  a beau ne pas être d’une grande originalité, elle est traitée de manière intéressante, car même en effleurant certains clichés, elle contient un bon dosage entre les scènes d’actions, les scènes où on voit le progrès des relations entre Catherine et Bones, et le quotidien plus terre-à-terre de l’héroïne (cours, famille, amis…). De plus le style de l’auteur, pas mauvais sans être transcendant, est accessible et agréable, et parvient à faire tourner les pages rapidement sans paraître trop « accrocheur ». Certains thèmes mériteraient d’être creusés d’avantage dans les tomes suivants, notamment la double origine de Catherine et son apprentissage de la culture des vampires.

En résumé, même si ce n’est pas un coup de cœur car j’attends de voir ce que donne cette série « sur la durée »,  cette lecture s’est révélée agréable, presque rafraîchissante, et je vais lire le tome 2 rapidement, en espérant qu’il sera aussi bien, voire mieux, que ce tome 1 plutôt prometteur.

Si je devais donner une note : 8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s