Grignotage n°54: Le pacte des Marchombres, T1, Ellana, Pierre Bottero

Depuis que je suis entrée dans l’univers de Gwendalavir, j’ai toujours trouvé que la plus belle invention de Pierre Bottero était la Guilde des Marchombres. J’ai été fascinée par leur désir de liberté, leur philosophie si particulière et leur poésie qui n’est pas sans rappeler les haïku. Aussi, lorsque Snow a proposé une LC autour du premier tome du Pacte des Marchombres, j’ai sauté sur l’occasion d’une relecture.
Une petite fille accompagne ses parents, membre d’une caravane partie coloniser une région inhospitalière du Nord de l’Empire. Mais une attaque des Raïs fait d’elle la seule survivante. Recueillie par des « Petits », un mystérieux peuple sylvestre, elle deviendra Ipiutiminelle, élevée par les frères Ouk et Pil. Mais, décidant de retourner près des humains afin de découvrir ses origines, elle atterrit à Al’Far, où elle se liera d’amitié avec une bande d’enfants des rues et choisira le nom d’Ellana. Habituée à survivre, indépendante et libre, elle sera remarquée par Sayanel Lyyant, un des maîtres de la Guilde des Marchombres.
A la relecture, j’ai trouvé quelques défauts à la plume de Bottero, notamment dans sa façon d’user (et d’abuser?) de phrases pronominales très courtes pour donner une impression d’insistance. Cependant, la poésie de son écriture et des thèmes traités, la tendresse avec laquelle il dépeint ses personnages, gomment cette impression de redondance, et celle-ci n’a pas du tout gêné ma lecture. Ellana est un livre qui se lit rapidement, mais dont on peut être tenté de relire plusieurs fois certains passage tant ils sont beaux, écrits de façon simple et vraie, sans fioriture. L’action défile rapidement, mais rien n’est bâclé, et on découvre petit à petit les traditions et les moeurs des Marchombres.
Evidemment, l’idée d’une Guilde ennemie désirant semer la destruction, les Mercenaires du Chaos, et la quête initiatique à laquelle est soumise Ellana n’ont rien d’original, mais la façon dont ces thèmes sont abordés, et le développement du mode de vie Marchombre font le réel intérêt du livre. Même si je trouve que ce premier tome n’est pas le meilleur des livres sur Gwendalavir, j’ai effectué cette relecture avec beaucoup de plaisir!

Si je devais donner une note: 8,5/10

Merci à Snow pour l’organisation de cette LC, voilà les avis des autres participants: Ethernya, PaikanneSnow, Desirdelire, Galleane, Mamzellebulle, Ryuuchan, Naki2164.

Publicités

9 réponses à “Grignotage n°54: Le pacte des Marchombres, T1, Ellana, Pierre Bottero

  1. Il me reste encore une trilogie avant d’attaquer celle d’Ellana, mais je pense que je vais me laisser le temps de déguster plutôt que de me précipiter vers la fin de Gwendalavir 🙂

  2. Tu as raison, profite :p
    Personnellement j’ai préféré la Quête et les Mondes d’Ewilan à Ellana, dont l’intrigue est un peu moins bonne à mon avis^^Mais bon, l’univers de Gwendalavir reste un de mes préférés en fantasy, et heureusement que je n’ai pas les deux autres tomes du Pacte des Marchombres avec moi sinon j’aurais déjà sauté dessus pour les relire^^

  3. Je ne sais pas ce que ça peut donner en relecture (je n’ai jamais relis de livres) mais pour une première j’ai beaucoup aimé.

    • J’ai tendance à davantage m’attarder sur l’écriture que sur l’histoire quand je relis un livre, d’où une plus grande attention à certains détails, mais ça reste quand même un vrai plaisir de replonger dans ce tome!

  4. J’ai beaucoup aimé ce livre, et j’ai hâte de me plonger dans les autres de cet univers. J’ai adoré la plume de l’auteur.

  5. C’est pour moi un immense coup de coeur. Ewilan en était déjà un, mais alors là :O Waouw 😀
    Je vois ce que tu veux dire en parlant de l’usage courant des phrases courtes, mais cela ne m’a pas dérangé, au contraire, je n’ai pas vu ça comme un « défaut », même si en y réfléchissant, cela arrive effectivement très souvent. Il ne me reste que le troisième tome à lire pour cette série, et j’ai peur d’arriver au bout ! :/

    • Ce petit « tic » d’écriture m’a un peu perturbée, mais comme tu le vois, ça ne m’a pas empêché de beaucoup aimer! De toute façon j’adore la poésie des livres de Bottero, même si Ewilan reste pour moi LE coup de coeur! Bonne lecture miss :p

  6. Pingback: « Ellana  de Pierre Bottero « Desirdelire ☼

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s