Grignotage n°51: Ne le dis à personne, Harlan Coben

Je ne suis habituellement pas une grande lectrice de thriller ou de policiers, mais comme j’écoute les conseils de mes amis et que je lis ce qu’ils me prêtent, et qu’on m’a conseillé et prêté ce bouquin, je ne pouvais pas ne pas le lire… logique non? :p
La femme du docteur Beck a disparu huit ans auparavant, et alors qu’il ne parvient toujours pas à surmonter cette perte, d’étranges e-mails lui sont envoyés. Elizabeth ne serait peut-être pas morte. 
J’ai beaucoup aimé la manière dont l’histoire est racontée, en alternant le point de vue de David Beck et celui d’un narrateur omniscient qui nous dévoile des passages clés de l’intrigue, inconnus du personnage principal. Le fait de lire en VO m’a un peu déroutée au début car le texte comporte de nombreuses tournures typiquement américaines que je ne connaissais pas, mais je m’y suis assez vite habituée, et le style de l’auteur est très facile et agréable à lire. Les personnages sont intéressants et complexes, les introspections du Dr Beck, la façon dont il raconte le deuil de sa femme sont très justes, et on cerne facilement le personnage, on s’identifie presque.
Malgré tout, j’ai eu du mal à me passionner pour l’intrigue. A croire que je ne suis réceptive au suspens que lorsqu’il y a des elfes, des magiciens, ou des vampires dans l’histoire. (^^). Jusqu’au milieu du livre, j’étais presque convaincue, mais la fin m’a paru un peu longue, d’autant que la solution de l’énigme était assez prévisible (et pourtant j’ai une faculté de déduction proche du zéro absolu). 
Malgré tout, un bon moment de détente grâce à ce livre, porté par un personnage principal que j’ai suivi avec intérêt. Il en faudra quand même un peu plus pour me réconcilier avec ce genre littéraire.
Si je devais donner une note: 7,5/10
Publicités

5 réponses à “Grignotage n°51: Ne le dis à personne, Harlan Coben

  1. Il a l'air sympa, il est dans ma wish-list 🙂

  2. Ho la mise en page à changé ! C'est très original 🙂 (j'espère que ça ne fait pas longtemps que ça y est, parce qu'à force de suivre en flux rss, on finit par ne plus passer sur les blogs..)Je l'ai dans ma PAL, et puis je n'ai jamais réussi à m'y mettre. Je ne sais pas si tu as vu le film de Guillaume Cannet ? Il est très sympa 🙂

  3. Non ça fait quelques jours, en fait c'est encore en travaux, mais comme j'envisage de 'déménager' d'ici (très très très) peu, je n'y touche plus :pJe n'ai pas vu le film (en fait je ne suis pas très film), mais je vais me renseigner, j'aime bien les adaptations! Biz

  4. Je n’ai pas lu le livre, mais j’ai vu l’adaptation ciné qui ne m’ a pas du tout convaincue. J’ai trouvé ça d’un ennui à mourir, à tel point que j’ai décroché bien avant la fin, et que du coup, je n’ai rien compris et ne garde aucun souvenir de la révélation finale.

  5. Je l’ai lu il y a longtemps, j’avais trouvé ça sympa à l’époque mais avec le recul c’est tout de même assez bateau… si tu as l’occasion essaie plutôt Gone for Good (Disparu à jamais) : les personnages sont mieux construits, moins « propres sur eux » que dans Ne le dis à personne. Je suis d’ailleurs fan d’un personnage en particulier, mais je te dirai pas lequel car ce sont les dernières pages qui lui donnent toute sa saveur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s