Grignotage n°44: A comme Association, T1 et T2, Erik L’Homme et Pierre Bottero

J’ai offert les deux premiers tomes à Minidou dans l’espoir (à peine caché) de les lui piquer à la première occasion! C’est désormais chose faite, et j’avoue que je n’ai pas été déçue!
Ombe et Jasper sont tous les deux des agents stagiaires travaillant pour l’Association, une société secrète qui cherche à éviter toute confrontation entre les Normaux (les humains) et les Anormaux (Trolls, vampires, gobelins, et autres Créatures) avec l’aide des Paranormaux, des humaines possédant des dons particulier.
Alors que le premier tome, La pâle lumière des ténèbres, confronte le lecteur à Jasper, jeune apprenti sorcier parti à la chasse aux vampires, le deuxième, Les limites obscures de la magie, permettent de faire la connaissance de Ombe, jeune fille incassable qui peine à remplir ses missions avec discrétion.
Bien que porté par deux plumes et deux sens de l’humour différents, le récit reste extrêmement homogène, car on voit certaines scènes par les yeux des deux narrateurs (avec des tenants et des aboutissants souvent très drôles), et cette dualité des auteurs apporte une grande richesse à l’histoire. Les deux personnages, bien que différents, sont tous les deux attachants pour différentes raisons, et les rapports qu’ils entretiennent sont très amusants. Difficile de dire lequel des deux je préfère.
L’idée de l’association, si elle n’est pas très originale, est très bien traitée, j’aime beaucoup l’idée des séminaires de formation, et les personnages de Mademoiselle Rose et du Sphinx.

L’écriture est à chaque fois fluide, les pages défilent rapidement ( le tome écrit par Pierre Bottero ayant été à peine retravaillé, la spontanéité de l’écriture permet de s’identifier encore plus au caractère extrêmement spontané et un peu  « brute de décoffrage » de Ombe).

L’hommage à Pierre Bottero qui sert de préface aux deux livres m’a beaucoup émue…
Le seule reproche que je puisse faire à ces deux premiers tomes, plein d’humour, d’action, et de toute ce qui fait une série jeunesse sympa et bien écrite, c’est leur brièveté (les intrigues sont très simples, mais ce sont des tomes d’introductions, et le ton et l’écriture rattrapent ce léger manque à mon avis)! J’attends donc avec impatience la sortie des tomes suivants!
Si je devais donner une note: 10/10! (étant donné qu’il s’agit de mes deux auteurs de littérature jeunesse préférés, je ne doute pas de la totale partialité de cette chronique! :p)
Publicités

2 réponses à “Grignotage n°44: A comme Association, T1 et T2, Erik L’Homme et Pierre Bottero

  1. Vivement la suite!On se marre bien et ça bouge 🙂

  2. Oh oui! j'ai vraiment hâte, mais je ne sais pas combien de tomes sont prévus?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s