Grignotage n°7: Les montagnes hallucinées, H.P.Lovecraft

Je ne me souviens plus vraiment quand j’ai acheté ce livre, ce qui est souvent le signe d’un achat compulsif au milieu d’autres bouquins.
Dans les Montagnes Hallucinées, Lovecraft nous raconte les aventures d’explorateurs du Pôle Sud qui, partis à la recherche d’échantillons minéraux, se trouvent confrontés à des signes révélateurs de l’existence, des millions d’années plus tôt, d’une autre forme de vie intelligente sur terre, au milieu des immenses pics de glace où règne une atmosphère inquiétante.
Lors de mes précédentes lectures de Lovecraft (notamment The call of Cthulhu), j’avais été impressionnée par la manière dont l’auteur parvenait à créer une fascination légèrement angoissée transmise au lecteur par l’intermédiaire de ses personnages, qui découvrent peu à peu l’horreur à laquelle ils sont confrontés. C’est encore le cas dans ce court roman. Même si l’époque d’écriture du texte est clairement ancrée dans le premier tiers du 20ème siècle grâce aux références méticuleuses (et parfois un peu rébarbatives) aux avancées scientifiques de ce temps, le style n’a pas vieilli et la narration, construite sur le mode du crescendo, nous permet de suivre, à travers les yeux du narrateur, la découverte macabre d’une ville millénaire engloutie sous la glace, et des drames qui s’y sont déroulés.
Une lecture très intéressante pour ceux qui souhaitent découvrir un des premiers grands auteurs de fantasy et de science-fiction, ou simplement se plonger dans cette mythologie sombre qu’il a construit au fil de ses différents récits.
Si je devais donner une note: 9,5/10
Vous avez écrit une critique sur le même livre? Laissez le lien en commentaire!
Publicités

5 réponses à “Grignotage n°7: Les montagnes hallucinées, H.P.Lovecraft

  1. Tous les récits de Lovecraft se recoupent là dessus: l'angoisse de ce qui est enseveli, englouti… C'est l'angoisse de l'auteur lui même… C'est un auteur que j'affectionne particulièrement. Merci pour ce billet!

  2. Je garde un vibrant souvenir de la lecture de cette novella. L'auteur y fait encore merveille pour amener le lecteur vers l'angoisse comme tu le soulignes avec justesse.

  3. Czar; mais de rien! J'aime beaucoup cet auteur aussi et particulièrement la manière dont il a réussi à construire tout une mythologie à partir de textes de longueur plutôt modestes, mais extrêmement aboutis du point de vue du style et de la narration. Je vais aller me renseigner sur sa biographie, pour essayer de comprendre un peu mieux ce qui pouvait motiver son entreprise^^El Jc: Merci pour ton commentaire! J'ai été particulièrement impressionnée par la narration tout en nuances du texte et par la façon qu'a Lovecraft de placer, au détour d'un paragraphe, une phrase, ou seulement un groupe de mots, qui va en changer le sens et laisser planer l'incertitude et l'appréhension.

  4. ohlala, je n'étais pas repassée par ici, je suis désolée!!Je voulais juste te dire, que le livre de Houellebecq "H.P.Lovecraft: Contre le monde contre la vie" est une petite mine d'or!Et il est en poche!bonne lecture si tu te laisses tenter!

  5. je note, merci beaucoup Czar!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s