Grignotage n°3: Rashômon et autres contes, Akutagawa Ryûnosuke

Ce petit recueil de nouvelles écrites entre 1915 et 1921 (4 en tout), nous offre une vision sombre et inquiétante d’un Japon légendaire. Il s’agit, pour les trois premier contes, d’un renouvellement d’histoires traditionnelles datant du XIIIème siècle.
Rashômon raconte l’hésitation d’un miséreux, qui ne sait s’il doit devenir voleur plutôt que de se laisser mourir de faim, sur fond de décors inquiétant et de rencontres étranges.
Figures infernales narre la façon dont un peintre brillant mais détesté par tous à cause de son mystère et de ses œuvres inquiétantes sacrifiera malgré lui ce qu’il a de plus précieux à son art.
Dans le fourré relate une enquête autour d’un meurtre, par l’intermédiaire des dépositions des différents protagonistes, qui exposent leurs versions des faits.
Gruau d’ignames raconte la façon dont un pauvre officier assez peu gâté par la nature est mené par un de ses supérieurs aux étranges pouvoirs magiques dans une quête pendant laquelle un de ses plus cher désir sera exaucé, mais pas forcément de la manière dont il l’aurait souhaité.
Ces quatre contes, lus assez rapidement, ont été une bonne introduction à la littérature japonaise, et surtout à l’écriture d’Akutagawa. Leur atmosphère sombre rappelle les nouvelles fantastiques de Maupassant, même si le style, très précis et assez lapidaire, est plus proche de Mérimée (j’ai lu dans la préface que l’auteur était un grand admirateur de littérature française). J’ai préféré la troisième nouvelle, à cause de sa narration originale et la liberté d’expression laissée aux personnages. Une découverte somme toute assez intéressante, même si j’aimerais trouver la version plus ancienne de ces contes traditionnels, afin de pouvoir comparer.
Si je devais donner une note: 7/10
Vous avez écrit une critique sur le même livre? Laisser le lien en commentaire!
Advertisements

2 réponses à “Grignotage n°3: Rashômon et autres contes, Akutagawa Ryûnosuke

  1. Celui-ci, j'ai bien envie de l'acheter! Je vais peut-être aller faire un tour au marché du livre, pas mal de choses à grignoter par là-bas!

  2. Oui, je trouve pas mal de trucs à me mettre sous la dent aux bourses aux livres et autres marchés (et c'est pas cher, donc j'en prend trois fois plus…^^).Ca m'a donné envie de découvrir d'autres auteurs japonais en tout cas!Merci pour ton passage^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s